Critique littéraire │ Ragna Crimson, T1.

Couv_361490.jpg

Titre : Ragna Crimson.

Tome : 1.

Tome suivant.

Série : En cours.

Genre : Shonen.

Synopsis : Les chasseurs de dragons tuent leurs proies avec leur épée d’argent afin de toucher une récompense. Parmi eux, il y a Ragna, un jeune homme plutôt faible faisant équipe avec Léonica, une chasseuse de génie qui peut se vanter d’avoir tué bien plus de dragons que n’importe quel autre chasseur. Seul un être puissant peut défier ces créatures. Pour s’opposer au terrible destin qui l’attend, Ragna n’aura pas d’autre choix que de repousser ses limites…!


Mon avis :

Je redécouvre Ragna Crimson pour la seconde fois, et souhaite alors en refaire l’article qui, je trouve, n’était pas bien formulé. Ça a été l’un de mes premiers livres lus et chroniqué ici, et je trouve que cette façon que j’avais d’en parler n’était franchement pas bonne, alors reprenons ce manga à zero ensemble !

Dès le début, nous sommes happés par des planches vraiment incroyable, avec un dessin précis et sublime. Cette mise en bouche ne peut que nous attirer à continuer, surtout dans cet univers de dragon et de pouvoirs.

Nous rencontrons alors Ragna, un jeune garçon qui a un passé de maudit : toutes les personnes qu’il a aimé ou qui l’ont gardé à côté d’eux sont mort, que ce soit ses parents, ses oncles, ses tantes… Jusqu’à sa rencontre avec Leonica.

Léonica est la petite prodige, la première chasseuse de dragon du pays, mais aussi et surtout : la maitresse de Ragna. En effet, au début de l’histoire, Ragna n’est qu’un assistant. Malgré l’attachement qu’ils ressentent l’un pour l’autre, il n’en reste qu’un assistant. Ou plutôt, un partenaire, d’après Léo.

Ragna n’est qu’un garçon faible, naïf, adulant une petite fille de 12 ans comme une déesse. Ce n’est que lorsque le futur et le présent se lient que les choses changent : le Ragna du futur lui apparaît en rêve et, lors d’une attaque de dragon de rang supérieur, lui confie ses pouvoirs. Il devient alors : le dieu de la mort pour les dragon.

Et sa rencontre avec Crimson, le roi des dragons va changer la donne. Il devra travailler dur pour que Crimson lui fasse confiance, mais un futur s’offre à eux ! Un futur où ils s’extermineront ensemble tous les dragons, jusqu’à arriver au dernier à tuer : Crimson, lui-même.

Ce premier tome nous offre une histoire différente des autres, mêlant le futur et le présent, la magie et les combats, la mort, le sang, l’insouciance, la force… De nombreuses choses paradoxales qui donnent de l’importance à toute cette histoire.

C’est une très bonne série qui commence avec, pour la suite, de nombreux rebondissement. Combien de temps Ragna restera-t-il en vie après le don de son futur-lui ? Combien de temps cela mettra-t-il pour qu’ils tuent tous les dragons ? Reverra-t-on Léonica un jour ? Que va-t-il se passer ensuite ?


Note : 4/5.

Vous pouvez découvrir leur avis aussi : La Pomme qui rougit, Vibration littéraire.

Un commentaire sur “Critique littéraire │ Ragna Crimson, T1.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s