Critique cinématographique │ Dororo

82420

Titre : Dororo.

Saison : 1.

Épisodes : 24.

Éditeur VOD : Amazon Prime.

Genre : Shonen.

Synopsis : Hyakkimaru est infirme : 48 parties de son corps ont été vendues à autant de démons avant sa naissance. Rafistolé par un chirurgien compatissant, adolescent, il se découvre d’étranges pouvoirs psychiques. Accompagné de Dororo, un petit voleur espiègle, il arpente le Japon à la recherche d’un endroit où vivre en paix… affrontant au passage esprits et forces obscures.


Mon avis :

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je viens vous parler d’un petit anime qui vient de sortir. C’est une réadaptation d’un manga des années 60 : Dororo. C’est donc une adaptation d’un shonen manga, écrit par Osamu Tezuka. La publication du manga date des années 60 et est publié en France uniquement en 2006 par Akata, mais je ne le trouve uniquement sur la site de la maison d’édition Delcourt… Il y a 4 tomes.

Une première série avait été faites dans les années 60 aussi, mais l’anime que je regarde est une nouvelle adaptation de 2019.

Ainsi, l’histoire est un mélange de fantastique et de surnaturel… Ce qui est totalement passionnant. Je trouve les dessins magnifiques et adore les mises en scène de l’histoire, ainsi que les musiques. L’opening est magnifique, et on peut voir la traduction (en tout cas sur mon site de streaming) alors je peux mieux voir les choses en sachant de quoi parle la musique. Même si, juste la mélodie, peut être suffisant.

En tout cas, dans le second épisode, un passage m’a marqué et je le trouve tout simplement magnifique :

 

C’est à la fois doux, comme une jolie aquarelle et à la fois précis et clair. Cette enchaînement d’image m’a fait adorer les dessins ! Ils sont si beaux.

Le personnage de Hyakkimaru est un personnage adorable. Même s’il ne parle pas, n’entend pas et ne communique pas comme une personne dite normal, il arrive à faire ressentir ses quelques émotions lorsqu’il le peut et lorsqu’il pense que c’est nécessaire de le faire. Il est attachant et touchant.

Même si on ne sait pas concrètement ce qu’il peut ressentir au fur et à mesure, on peut quand même l’imaginer. Il nous laisse apercevoir ce qu’il est et ce qu’il devient au fil des histoires qu’on vit avec lui.

On en apprend davantage sur lui au troisième épisode, où on découvre sa relation avec son « père adoptif », le docteur. Le personnage du docteur est vraiment un personnage emblématique de l’histoire, il nous touche aussi en plein coeur.

Quant au personnage de Dororo, au début je croyais que c’était une petite fille, aha… Mais en fait, c’est un petit garçon. Ou, peut-être pas ?? On verra bien avec le temps. Sa pureté et son innocence est ce qui m’a fait l’adorer. Il est d’une douceur tellement douce que je ne peux pas faire autrement que l’aimer du fond du coeur. Malgré ce qu’il apprend sur Hyakkimaru, il reste à ses côtés. Son âme est pure et blanche.

original-2.gif

L’histoire se déroule dans une atmosphère que j’adore, dans un style temporel… Samouraï. Et franchement, j’adore. Les habits des personnages, les styles, leur façon de parler… Ce culte envers Boudha et cette crainte marqué des démons… Tout ça représente clairement le Japon il y a de nombreuses années, un peu moins aujourd’hui avec la modernisation. Cette vision du monde me fascine, alors cet anime est parfait pour moi. Mélangeant le genre surnaturel, l’époque ancienne, les combats et pourtant, une douceur… Tout pour mon bonheur.

Petit à petit, Hykkimaru découvre un côté humain, qu’on découvre avec lui. Il commence à ressentir la chaleur du feu, la douceur de la pluie, le bruit du monde environnant…

Aussi, si vous n’aimez pas le sang, ne regardez pas cet anime. Il se déroule en temps de guerre, il y a des combats sanglants toutes les 10 minutes. Il y a un côté horreur et trash, mais aussi dans certains moments on peut voir l’horreur de la guerre elle-même, pas seulement avec la violence physique, mais aussi avec l’abus des corps des femmes et ce qu’ils faisaient pour survivre à la guerre…

Cet anime n’est pas seulement une histoire de combat et de démons, mais bien plus. Il suffit de regarder les premiers épisodes pour le comprendre. Hyakkimaru découvre ses sentiments et nous le voyons s’y adapter, les apprendre et essayer de les comprendre, mais il arrive que ce soit trop dure et trop fort pour lui. Tout ça fait de lui un personnage fascinant. Tout autant qu’une histoire fascinante.

original.gif

Tout comme Dororo, qui est un petit garçon attachant. Au début, on s’attend à ce qu’il soit un petit garçon fourbe et manipulateur, mais au final, il est le petit-frère que Hyakkimaru a toujours mérité et inversement.

Chaque épisode décrit une histoire différente, avec toujours Hyakkimaru et Dororo au centre, mais ces histoires permettent à Hyakkimaru de se découvrir soi-même. Il peut découvrir que le mal peut devenir bien, que l’Homme n’est pas forcément juste et bon… Que rien ne suis des règles préétablie. Quoi qu’il arrive, tout peut changer. Il découvre alors l’amitié ainsi que l’amour fraternelle, mais aussi et surtout, le simple fait d’aimer une personne.

Tous les personnages qu’on rencontre dans l’histoire ont un impact et touchent le coeur comme Mio, Take, Saru…

En clair, cet anime est vraiment super et je le conseille à tous ! Si vous avez envie de regarder une petite série tranquille qui touche, celle-ci peut vous convenir !

N’hésitez pas à me donner votre avis !

(J’ai trouvé tous les épisodes sur Youtube, en tout cas, si ça peut en aider certains. Parce que je crois qu’elle est en simulcast sur Amazon Prime Video, mais vue que je ne l’ai pas, je ne suis pas sûre. Dites moi si vous avez)


Note : 4/5.

floral-1751088_960_720

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s