Critique littéraire │ Jagaaan, T1.

jagaaan 1-2

Tome suivant

Synopsis : Shintarô Jagasaki est un jeune flic de quartier qui jour après jour se fait humilier par de jeunes voyous et par ses collègues du commissariat. Son avenir semble tout tracé : fonder une famille avec sa copine et poursuivre sa vie insignifiante… Mais cette perspective lui donne la nausée et derrière son sourire de façade, se cachent de violentes pulsions meurtrières. Un jour, lors d’une mission de routine, il tombe face à face avec un mutant chaotique et ravageur ! C’est alors que la main droite de Shintarô se métamorphose… Face à la destruction et au désespoir, un héros au côté sombre vient de naître !

mon avis-2

coeur de coeur

En l’honneur de la sortie du tome 2 de Jagaaan, je me suis replongée dans cet univers que j’avais tout particulièrement aimé. Mêlant à la fois humour et horreur à la perfection, Kaneshiro Muneyuki m’a totalement transporté dans un monde à part. La saga comporte deux tomes en France, publié par Kazé, et sept tomes au Japon et est toujours en cours !

Comme je l’ai déjà dit, ce premier tome a été un réel coup de coeur pour moi. L’histoire tire d’un réel tout en y mêlant vraiment bien le fantastique et l’apocalyptique. L’humour dégagé du personnage est vraiment hilarant et reste toujours d’un humour fin et subtile, non pas vulgaire et grossier.

C’est sûrement ça qui m’a le plus marqué et que j’ai le plus apprécié. On sent vraiment le changement entre seinen et shonen. Jagaaan s’identifie vraiment à un seinen pour une tranche d’âge plus mature, dans les alentours de +16 ans. Surtout que les dessins sont souvent trash, comme on peut le voir là :

07.jpg
©Kazé France

Comme il est dit dans le résumé, Shintarô devient une sorte de héros et on l’accompagne dans ce premier tome dans sa découverte de lui-même. Ce premier tome permet de mettre les bases de sa fonction, sans pour autant l’élargir plus que ça. Mais déjà, on voit quel genre d’être il pourrait devenir avec ses pouvoirs.

05-2.jpg
©Kazé France

Lui, comme nous, ne connaissont rien à ce nouveau pouvoir. Et c’est donc avec lui que nous allons le découvrir au fur et à mesure. J’ai beaucoup apprécié cette sorte de connexion entre le lecteur et le héros. Tout ce qu’il découvre, nous le découvrons avec lui et ainsi de suite !

En plus de ça, les dessins sont magnifiques, simples et épurés. Il n’y a pas trop de surplus, le principal est présent et franchement, magnifiquement bien dessiné. Rien à redire là-dessus !

Il y a un vrai côté réaliste qui fait que nous sommes davantage plongé dans l’histoire, comme si ça pouvait vraiment arrivé. Surtout par le fait que le personnage principal soit un civil comme les autres. Une personne comme vous et moi, il lui arrive quelque chose d’aussi fou ? Pourquoi pas !

Nous plongeons donc dans la vie assez routinière de Jagasaki qui a un boulot qu’il a beaucoup de mal à supporter, il ne se fait ni respecter dans son uniforme, ni dans son bureau, il a une copine avec qui il entretient une vie barbante… En résumé, c’est un gars comme les autre.

Mais derrière chaque sourire faux et cette façade d’heureux qu’il utilise, il cache des pensées noirs, des envies de meurtres, une haine incontrôlable envers n’importe qui. Ce qui arrive à le faire tenir est le fait qu’il pourrait utiliser son arme de service et décider lui-même de sa mort… Pas très rassurant.

Il devient alors une sorte de super héros et cherchera à exterminer tous les détraqués qui verront le jour. Autant pour une quête de plaisir personnel que pour sauver le monde… Au fond, lui-même en ait un, de toute façon.

Pour résumé, ce premier tome de série est une vraie pépite. Je suis pressée de découvrir le second tome et je m’empresserais de vous en faire un article détaillé !

note 5

2 commentaires sur “Critique littéraire │ Jagaaan, T1.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s