│Triennale de Setouchi 2019│

Je baptise la nouvelle petite rubrique « Univers Japonais » avec ce petit article pour vous parler d’un festival d’art contemporain, qu’il faut connaître ! Ce festival ne touche pas qu’à l’art comme la peinture. Le concept est simple ! Le festival se passe sur les îles de la mer intérieure comprises entre les préfectures d’Okayama et de Kagawa. Une des plus belles régions du Japon, parsemée d’îles magnifiques, toutes à la culture, l’identité et l’histoire uniques, mais qui sont toutes victimes de dépopulation et qui sont en grand danger de disparition. Donc, ce festival se déroule dans plusieurs villes comme :

  • Naoshima,
  • Teshima,
  • Megijima,
  • Ogijima,
  • Shodoshima,
  • Oshima,
  • Inujima,
  • Shamijima (seulement durant la session d’été),
  • Honjima (seulement durant la session d’automne),
  • Takamijima (seulement durant la session d’automne),
  • Awashima (seulement durant la session d’automne),
  • Ibukijima(seulement durant la session d’automne),
  • Le port de Takamatsu,
  • Le port de Uno.

Alors, ce festival met surtout en avant l’art et l’architecture en les utilisant comme des instruments puissants pour attirer les visiteurs dans la région de Setouchi et ainsi leur permettre de découvrir leurs cultures distinctes, leur histoire et leurs paysages magnifiques. 

Chaque communauté a sa propre identité unique enracinée dans son histoire et sa culture. Cela se reflète dans les coutumes locales, les arts, l’artisanat, les professions, le folklore, les festivals et le patrimoine architectural, transmis de génération en génération. La Triennale identifie et célèbre cette diversité. Elle explore aussi les possibilités de revitaliser les communautés locales à travers des événements impliquant la population locale et se concentrant sur les modes de vie traditionnels et l’histoire locale préservés par les anciens de l’île.

La Triennale insuffle une nouvelle vie à la région de Setouchi en rassemblant des personnes de tous âges, de divers secteurs professionnels et régions géographiques, pour collaborer avec les populations locales à la création d’œuvres d’art. La Triennale s’appuie sur la sagesse des Japonais et de l’étranger dans les domaines de l’art, de l’architecture, des arts de la scène, des sciences, de la culture, de la philosophie et des échanges internationaux pour éclairer les cultures régionales et servir de phare à la revitalisation locale. Les enfants et les jeunes, qui façonneront l’avenir de la région, découvrent ce festival d’art contemporain et son fonctionnement en collaborant avec des personnes de toutes les régions et de toutes les générations. Ainsi, la Triennale est conçue pour inspirer les initiatives locales et les collaborations inter-îles qui se poursuivent toute l’année et s’étendent au-delà de la Triennale à d’autres îles et communautés, encourageant des mouvements soutenus localement pour restaurer la mer et revitaliser la région.

Ce festival se déroule tous les 3 ans et le premier a été en 2010, ce qui fait que celui de cette année est le quatrième. Il se découpe en trois parties :

  • Printemps : 26 avril au 26 mai,
  • Été : 19 juillet au 25 aout,
  • Automne : 28 septembre au 4 novembre.

Ainsi, en ce moment-même se déroule la partie de printemps et ce, jusqu’au 26 mai donc. Jusqu’à présent, il n’y a pas encore beaucoup d’informations en temps réelles, du moins, je n’en ai pas trouvé beaucoup. J’ai quand même réussi à trouver des photos d’un projet culinaire ! Parce que comme je l’ai dit, ce festival n’est pas juste peinture, danse ou autre. Mais il regroupe toutes sortes d’art ! Même la cuisine. Ici, c’est un projet qui encourage les artistes à à identifier les aliments traditionnels de chaque île et à ajouter une touche contemporaine. Les plats qu’ils créent permettront aux visiteurs de découvrir l’histoire et le caractère des îles et favoriseront les interactions avec les populations locales. C’est une idée délicieuse ! Littéralement.

img-food
©Setouchi Triennale site
img.php-2
©Setouchi Triennale site
img.php
©Setouchi Triennale site

Il faut aussi savoir que ce festival prend tellement d’envergure, qu’une école à été ouverte. En effet, l’école Fram’s Setouchi forme les ressources humaines aux compétences nécessaires pour soutenir justement ce festival de diverses manières, notamment la production d’art et la gestion de festivals, et de contribuer à la revitalisation des communautés locales. Les sessions ont débuté en 2017 et les participants s’appuieront sur les connaissances et l’expérience acquises pour soutenir les activités de la Triennale en 2019.

Je vous poste des petites photos de ce début de festival juste pour le plaisir des yeux :

img.php-3
©Pumpkin, Yayoi Kusama
Photo: Shigeo Anzai
img.php-4
©Setouchi Triennale site
img.php-5
©Le grand cahier, pièce de théâtre. Takamatsu, Yashima
img.php-6.jpeg
©Setouchi Triennale site

Ainsi, maintenant, j’ai une nouvelle rubrique « Univers Japonais », si vous regardez en haut, vous n’avez qu’à toucher « Coin Culture » et vous retrouverez aussi Porn History, la rubrique historique. Je compte en faire de nouvelles prochainement, mais pour l’instant, je me concentre sur ce que j’ai ! Mais je suis contente de pouvoir vous parler de chose comme celle-ci.

Si vous êtes au Japon en ce moment où pour les dates des prochaines sessions d’été ou d’automne et que vous avez l’occasion d’y aller, dites moi comment c’était ! Ou si vous y avez déjà été !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s