Critique littéraire │ Dr. Stone, T3.

742191._SX270_QL80_TTD_

Titre : Dr. Stone.

Tome : 3. (fiche)

Genre : Shonen.

Synopsis : Taiju, un lycéen tokyoïte, est un jour victime d’un phénomène mystérieux : en une fraction de seconde, l’humanité entière est transformée en pierre ! Des milliers d’années plus tard, à son réveil, il décide de rebâtir la civilisation à partir de zéro avec son ami Senku !


Avis : Coup de .

Et encore, dans la continuité, mon petit marathon se poursuit avec le tome 3 de Dr. Stone.

Les choses à savoir sur la série : c’est une série encore en cours, avec pour l’instant 6 tomes, publié par Glénat. Au Japon, la série comporte 10 tomes et est toujours en cours, donc on peut bien supposer que cette histoire va nous emporter encore loin !

La première chose à dire déjà, c’est que les dessins sont sublimes. Épuré, claire, net, précis, doux et fort… Du Boichi tout craché. Et le scénario, écrit par Inagaki Riichiro, est une vraie merveille.

Le second tome nous laissait découvrir à la fin, l’existence d’une nouvelle personne. Une fille, au nom de Kohaku, une enfant d’un homme-statue, à une génération inférieure. C’est donc une clé scientifique pour Senku, qu’il va tout faire pour comprendre et découvrir !

Kohaku nous offre la possibilité de découvrir un village entier ! Pleins de personnes. Des vieux, des moins vieux, des jeunes, des enfants… Pleins d’opportunités à saisir pour Senku pour comprendre et découvrir la vérité !

Pour eux, Senku est un « sorcier » et non pas un scientifique, ce qui provoque quelques différences et problèmes, mais Senku trouve toujours une solution.

Lorsque Senku est arrivé au village, l’un d’eux a dit  » Tout étranger est forcément un criminel banni dans le passé « . Cette perspective offre la possibilité de voir que le passé est malgré tout connu par certains Hommes de ce fameux village. Dire « criminel » est donc une référence à un acte précis. Est-ce qu’à l’époque il y avait eu deux clans, comme avec Senku et Tsukasa ? L’un est le descendant de ce village et l’autre est celui « banni » de ce même-village ? En tout cas, ça soulève des questions malgré tout importante pour la suite de l’oeuvre.

Il y a aussi Chrome, un nouveau personnage important : le « sorcier » du village. En réalité, c’est un adolescent, de l’âge de Senku, qui aime ramasser et collecter ce qu’il trouve, faisant des expériences avec. Ce qu’il appelle de la « sorcellerie » est littéralement de la science, mais sans nom et sans cours exact, ils font ce qu’ils peuvent pour l’appeler au moins par un nom…

La connexion entre Chrome et Senku tourne autour de la science, et elle nous réserve bien des surprises !

Chrome est amoureuse de Ruri, la soeur de Kohaku. Mais Ruri est malade, alors avec l’aide de tous, Senku et Chrome vont essayer de faire un médicament universel (un antibiotique, en gros??) pour la sauver. Cette tâche est compliqué, à cause de la réticence du village envers Senku… Mais, ils vont continuer de se battre !

Cette envie de réussir, de sauver et d’apprendre de Senku est stimulante. Elle est la base et le fondement même de cette oeuvre !

Le personnage de Suika, la petite pastèque, est introduite dans l’histoire. Manquant de confiance en elle, gentille, douce et timide… Elle aura un rôle important à jouer, dans la suite. Pour l’instant, elle est utile pour le royaume de la science ! Et c’est tout ce qui compte, au fond.

Pour rallier des nouveaux membres, Senku créait des « ramens » avec de l’herbe à chat et en distribue dans le village, pour appâter… Mais il n’appâte pas seulement les villageois, mais aussi un fameux Gen Asagiri : un homme-statue dépétrifié. Mais pas seulement ! Un homme de Tsukasa. Par chance (ou pas??), Gen est un homme complètement frivole, qui ne veut qu’être dans le clan gagnant. Et comme nous tous, il se demande qui gagnera… Les scientifiques ou le groupe de Tsukasa ?

Quand les scientifiques réussissent à créer l’électricité… Son choix balance vers eux.

Pour résumé : Ce tome est à nouveau une parfaite continuité avec les deux premiers tomes, alliant comme il faut la science, l’humour et le réalisme. Il n’y a pas eu de combat durant ce tome, mais ça ne serait tarder… Maintenant que l’électricité est là, rien ne pourra les arrêter !


Note : 5/5.

floral-1751088_960_720

Un commentaire sur “Critique littéraire │ Dr. Stone, T3.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s