Critique littéraire │ Dr. Stone, T4.

51B-ZIgMT0L._SX317_BO1,204,203,200_

Titre : Dr. Stone.

Tome : 4. (fiche)

Genre : Shonen.

Synopsis : Taiju, un lycéen tokyoïte, est un jour victime d’un phénomène mystérieux : en une fraction de seconde, l’humanité entière est transformée en pierre ! Des milliers d’années plus tard, à son réveil, il décide de rebâtir la civilisation à partir de zéro avec son ami Senku !


Avis : Coup de .

Hop, hop, hop, je continue mon marathon !

Les choses à savoir sur la série : c’est une série encore en cours, avec pour l’instant 6 tomes, publié par Glénat. Au Japon, la série comporte 10 tomes et est toujours en cours, donc on peut bien supposer que cette histoire va nous emporter encore loin !

La première chose à dire déjà, c’est que les dessins sont sublimes. Épuré, claire, net, précis, doux et fort… Du Boichi tout craché. Et le scénario, écrit par Inagaki Riichiro, est une vraie merveille.

Petit récapitulatif de tous les nouveaux personnages :

  • Senku, notre scientifique (la base).
  • Kohaku, la « lionne », la fameuse fille qui a amené Senku dans le village.
  • Chrome, le « sorcier » (/Scientifique) du village, il a l’âge de Senku !
  • Kinro, c’est un villageois, mais il est un peu trop droit. « Les règles, c’est les règles »… blablabla, barbant !
  • Ginro, c’est son frère. Lui, il est un peu plus immature et moins droit, mais ça a son charme.
  • Suika, la petite enfant « pastèque ».
  • Magma, l’homme fort du village, mais surtout, trop violent et pas assez réfléchi.
  • Gen Asagiri, le nouveau homme-statue dépétrifié !

Voilà, maintenant, on est à jour !

Alors, dans les premières pages, on voit le réveil de Gen grâce à Tsukasa (notre antagoniste, souvenez-vous !), mais ce qui m’effraie vraiment, c’est qu’on découvre aussi toutes les autres personnes qu’il souhaite « ressusciter » avec l’élixir. Et ils ont tous l’air plus fort les uns que les autres… C’est un vrai combat cerveau contre muscle !

Ce tome tourne autour du tournoi ! En effet, un tournoi se joue et le vainqueur épouse Ruri (la soeur de Kohaku et la prêtresse du village) et devient le chef du village. Malheureusement, Magma, le mauvais, méchant et machiavélique, est en lisse. Il n’y a besoin de rien de plus pour faire bouger nos scientifiques ! Ils vont tous mettre leur main à la pâte pour remporter ce tournoi !

(Je viens de me rappeler que c’est le dernier tome que j’ai lu, il m’en manquait deux… Donc, la suite, je n’en ai aucune idée ! Ce tome est le dernier que je connais ! Alors, je ne sais même pas qui gagne ???? Il faut vite que je rattrape mon retard !)

Mais en même temps que ce tournoi, ils cherchent tous à finir le médicament pour sauver Ruri (mais pas uniquement). Ils s’aventurent alors dans des endroits beaucoup trop dangereux, mettant leur vie en danger. La science… Quelle folie !

Ils créaient le verre, permettant à Suika de voir ! Si elle met une pastèque sur sa tête depuis si longtemps, c’est parce qu’elle est myope et ça lui permet de mieux voir par de plus petits trous, protégé de la lumière. Ainsi, ils inventent les lunettes ! Un point de plus pour les scientifiques !

Mais ils ne sont pas encore au bout de leur surprise !

Ce tome permet aussi de découvrir davantage sur Kohaku, de s’attacher à elle. Elle qui paraît si froide et brute, elle est au final, d’une douceur et d’une gentillesse à couper le souffle.

Et Ruri, sa soeur, prétend connaître Senku. Comment ? Quand ? Pourquoi ? Depuis quand ? Le médicament est bientôt terminé, elle pourra bientôt le prendre et (en espérant que ça marche), se rétablira. Alors, nous aurons nos réponses !

Ce tome se termine avec Kohaku qui quitte le tournoi, du moins, si elle ne revient pas vite, elle sera disqualifié ! Elle doit aller sauver Suika. Mais est-elle vraiment en danger ? Ou est-ce un mensonge pour distraire Kohaku. Tout ça, dans le prochain tome !

En résumé : Ce tome est à nouveau une suite agréable, logique et intéressante. Les matériaux ne font que s’ajouter, tout autant que les questions et les réponses. Qui est Ruri, réellement ? Comment connaît-elle le fait d’avoir un « nom de famille » qui n’est pas courant dans ce nouveau monde ? Qui va gagner le tournoi ? Comment va Suika ? Ce genre de chose… Qui ne fait qu’accélérer les battements de mon petit coeur.


Note : 5/5.

floral-1751088_960_720

Un commentaire sur “Critique littéraire │ Dr. Stone, T4.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s