Critique littéraire │ Dr. Stone, T1.

9782344028032_cg

Titre : Dr. Stone.

Tome : 1. (fiche)

Genre : Shonen.

Synopsis : Taiju, un lycéen tokyoïte, est un jour victime d’un phénomène mystérieux : en une fraction de seconde, l’humanité entière est transformée en pierre ! Des milliers d’années plus tard, à son réveil, il décide de rebâtir la civilisation à partir de zéro avec son ami Senku !


Avis : Coup de .

Bonjouuur, alors aujourd’hui, je suis là pour un petit marathon Dr. Stone alors je reprends avec le premier, que j’ai lu il y a déjà un bon moment, alors ça me permet de m’y retrouver dans les nouvelles sorties.

L’empreinte qu’à laisser ce manga m’ai agréable, alors le relire ne me fera que du bien !

Les choses à savoir sur la série : c’est une série encore en cours, avec pour l’instant 6 tomes, publié par Glénat. Au Japon, la série comporte 10 tomes et est toujours en cours, donc on peut bien supposer que cette histoire va nous emporter encore loin !

La première chose à dire déjà, c’est que les dessins sont sublimes. Épuré, claire, net, précis, doux et fort… Du Boichi tout craché. Et le scénario, écrit par Inagaki Riichiro, est une vraie merveille.

Le premier chapitre ne permet que de mettre en évidence l’histoire, mais aussi les personnages. Pour l’instant, les trois personnages dont on parle sont : Taiju, Senku et Yuzuriha.

Senku est notre scientifique qu’on adore, complètement taré de la science et de l’évolution. Taiju, c’est notre monsieur muscle, le gros bras, le vaillant, avec un énorme coeur plein de douceur et surtout, celui qui est amoureux de notre jolie Yuzuriha. Ce trio est incroyable lorsqu’ils s’y mettent !

Taiju et Senku ont une confiance aveugle en l’autre, même des milliers d’années plus tard, alors qu’ils pensent être les deux seuls survivants. Si ça c’est pas une belle amitié ! Et leur relation est teinté d’humour adorable et franchement loufoque.

Ce que j’apprécie aussi, c’est les petits faits scientifiques qu’on découvre au cours de l’histoire. Dans ce tome, on découvre comment faire du vin maison (même s’il précise bien que faire du vin maison est illégal au Japon). Certaines choses sont complètement impossible à comprendre pour mon petit cerveau, mais tout ce qui est scientifique est pourtant incroyable. On découvre tellement de chose !

Et le chara-design de nos deux hommes sont juste magnifique. Ce qui m’a le plus troublé, c’est Taiju durant l’hiver avec sa barbe… Quelle beauté.

17.jpg

Et pareil pour Senku. Son cara-design est juste magnifique. Il a un côté rebelle, pourtant scientifique… Et Taiju a un côté enfantin dans son regard qui est juste adorable.

L’arrivé au milieu du tome du nouveau personnage : Tsukasa Shishio, tourne l’histoire dans une nouvelle direction. Surtout parce qu’il incarne ici, le premier antagoniste de l’oeuvre. Le lycée le plus fort de l’ordre des primates.

Son cara-design est sublime, il a un visage si doux et un corps si fort. Ce contraste est troublant et enivrant. Tout autant, au début, je croyais qu’il était une bonne personne et j’espérais de tout coeur que son arrivé fera avancer les choses. Mais rapidement, la réalité nous a rattrapé.

Capture d’écran 2019-05-16 à 13.26.28.png

Capture d’écran 2019-05-16 à 13.28.50.png

Les deux surfaces de l’oeuvre sont intéressantes : d’un côté Senku et Taiju qui veulent ramener tout le monde à la vie, ne voulant pas jouer à Dieu et choisir qui ramener, et de l’autre, Tsukasa qui souhaite ramener à la vie que ceux qu’il décide, ceux qu’il pense avoir le coeur pur, dans la nature, sans que rien n’appartienne à personne.

D’un côté, je peux comprendre l’idée de Tsukasa et mine de rien, ça m’a un peu effleuré qu’il pouvait avoir raison. C’est une réflexion contre aujourd’hui, notre monde capitaliste. Comme il dit lui-même « Au départ, eux aussi te remercieront, la larme à l’oeil… Mais si la civilisation renaît, je te garantis… qu’ils diront « c’est ma terre ! », « paye ton loyer et tes impôts » « . Donc, bien sûr, l’idée de retrouver ce genre de monde dans lequel nous vivons nous-même, alors qu’on a la possibilité d’en créer un meilleur, donne envie ! Pour autant, Senku ne réfléchit pas à ça. Lui, il veut ramener tout le monde à la vie, pour laisser aussi à chacun son libre-arbitre. Mais bon, aussi, parce qu’il aime trop la science pour s’arrêter là…

Le premier tome se clôture en tout cas sur un prochain combat, opposant une nouvelle fois nos héros et Tsukasa !

En résumé : ce premier tome est une réelle merveille et nous prépare une base solide quant à la suite des tomes. L’histoire est concis, claire, drôle et complètement barré. Tout ce qu’il faut pour être heureux, en somme !


Note : 5/5.

floral-1751088_960_720

3 commentaires sur “Critique littéraire │ Dr. Stone, T1.

    1. J’ai commencé ce manga alors que le tome 2 sortait à peine, alors j’ai un réel amour pour cette histoire… C’est l’une des premières saga que j’ai décidé moi-même de commencer, ce qui fait que ça renforce encore un peu mon petit coeur… Une vraie magnifique trouvaille ! Je suis contente que l’article représente bien mon attachement pour cette histoire.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s