Critique cinématographique │ Lucifer, saison 1.

Titre : Lucifer

Saison : 1. (fiche)

Épisodes : 13

Éditeur VOD : Netflix.

Synopsis : Lassé et fatigué d’être le « Seigneur des Enfers », Lucifer Morningstar abandonne son royaume et s’en va à Los Angeles où il est propriétaire d’une boîte de nuit appelée « Lux ». Lucifer a reçu le don de contraindre les gens à révéler leurs désirs les plus profonds. Un soir, Lucifer assiste au meurtre d’une chanteuse pop devant son club. Il décide donc d’aller à la recherche du coupable et croise sur son chemin une policière nommée Chloe Decker qui résiste à son don et lui met des bâtons dans les roues. Pendant que Lucifer Morningstar et Chloe Decker font équipe pour trouver le meurtrier, Dieu envoie l’ange Amenadiel sur Terre pour convaincre Lucifer de régner à nouveau sur l’Enfer.


Mon avis :

Bonjour à tous, aujourd’hui, je suis là pour vous parler d’une série que je viens de commencer. Bien que ça fait de nombreuses semaines, même des mois, que j’en entends parler… Je suis en retard et je la commence à peine !

Si certains sont aussi à la ramasse que moi, eh bien, sachez qu’il n’est pas trop tard !

Pour être honnête, cette série est un vrai délice. Mêlant tellement de sentiment différent. Lucifer a un charme hors du commun, et je comprends bien pourquoi tout le monde craque sous son regard de braise… Même moi, je le pourrais. En plus de ça, dans la version originale, notre diable à un accent … britannique. Rien ne peut être plus craquant !

Le début de l’histoire met en place l’intrigue, mais aussi la relation entre Lucifer et Chloé. Ce qu’il y a de vraiment intriguant pour nous, spectateur, c’est aussi cette faculté qu’à Chloé à ignorer totalement le pouvoir de Lucifer sur elle. Mais est-ce réelle ou fait-elle semblant ? Tout le long de la série, ça se joue à oui ou non, sans qu’on ne sache réellement. Cette relation stimule mon petit coeur.

Ce que j’adore aussi dans le personnage de Lucifer, c’est sa capacité à se foutre de tout. Il est le Diable, c’est vrai, mais vraiment. Pour autant, ce côté va et vient, nous faisant croire à un changement, puis, la seconde d’après, il redevient intouchable et lointain. Ce côté mystérieux et pourtant si vivant est ce qui fait de lui un personnage si intéressant et intriguant.

Son personne, en plus de ça, nous raconte un peu l’histoire de Lucifer, tout en y mettant des sentiments. La série tire son histoire de la réalité, des mythes et légendes, des contes religieux. À l’origine, Lucifer signifie en latin « Porteur de lumière ». C’est, à l’origine, l’un des noms donnés par les Romains à l’« étoile du matin », c’est-à-dire à la planète Vénus qui annonçait la venue de la lumière de l’aurore. C’est pour ça que dans la série, Lucifer a pour nom « MorningStar », ou bien dans la version française, littéralement, « étoile du matin »..  Dans la tradition chrétienne, Lucifer va être considéré comme un ange déchu pour s’être rebellé contre Dieu. Certains vont même l’assimiler à Satan. Mais aussi, il aura une corrélation avec la religion juive avec un de ces surnoms qui est « Samaël ». Samaël est une figure angélique de la tradition juive. Il est décrit comme le délateur, séducteur et destructeur du monde. Souvent assimilé à Satan (l’adversaire, l’accusateur), Samaël est parfois décrit comme le nom « angélique » de Satan, alors que Satan serait son nom « démoniaque ». Ainsi, la série tire son histoire de la réalité, touchant plus de chose, parce que nous sommes tous élevé avec des histoires basé sur la religion. Rien que le bien et le mal, le paradis et l’enfer… Ce qui fait que cette série peut nous intriguer.

Tous, autant que nous sommes, avons déjà pensé que l’enfer et le paradis n’existent pas, que c’était juste une croyance, certains continue de le croire en étant athée et d’autre sont religieux mais l’idée leur a déjà traversé l’esprit. Ainsi, une série basé sur le Diable, lui-même, attire le regard. Cela fait parler de lui.

Donc, cette série a une certaine résonance en nous. Beaucoup de pays sont profondément touché par la religion chrétienne, cette idée d’enfer et de paradis, de Dieu et de Satan… C’est ça qui nous stimule beaucoup pour cette série. Nous en connaissons déjà un paquet de chose.

Lucifer est mauvais ! C’est clair, net et précis. Pourtant, dans cette série, nous apprenons à apprécier le personnage de Lucifer. C’est ce paradoxe qui m’amuse. Son charisme, sa personnalité, son humour et son caractère… Tout ça rende cet homme détestable, un peu moins détestable. Même carrément agréable.

tumblr_oq1tl4bihL1vlcymso1_r1_500.gif

Ainsi, cette première saison pose les bases. Nous avons Lucifer, qui s’attache à une humaine, Chloé, mais cette dite-humaine a une vie aussi un peu farfelue qui rajoute des drames dans l’affaire. Flic, anciennement marié à un autre flic, avec qui elle travaille toujours et reste en bon contact pour sa fille, Trixie, elle subit de nombreuses histoires à cause de son métier et de son passé. Tout ça, rien que pour nous !

Ce qu’il y a aussi d’intriguant, c’est le fait que Chloé ne découvre jamais que Lucifer est le diable, le vrai. Le jeu entre les deux est saisissant, surtout que Lucifer est une personne juste totalement honnête. Alors c’est juste que croire quelque chose d’incroyable… N’est pas dans notre nature ! Et cette idée est intéressante. En fait, toute la série se joue là-dessus. Nous n’arrivons pas à croire quelque chose hors de notre croyance.

Toute la série, Lucifer ne fait que se découvrir lui-même au cours des enquêtes qu’il résout avec Chloé, apprenant chaque épisode une nouvelle chose sur lui. À chaque fois, ce sont des choses qui le rende bon, comme on pourrait dire, littéralement : « humain ».

Et la fin de la première saison est un réel coup de théâtre, nous faisant nous languir pour la prochaine qui sera, à coup sûr, tout aussi surprenante que la première !


Note : 4/5.

floral-1751088_960_720

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s