Orange, T4.

51k7sB0uBEL._SX349_BO1,204,203,200_

Titre : Orange

Tome : 4. (fiche)

Genre : Shojo.

Synopsis : Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…


Avis : Coup de .

Je termine rapidement la série, qui se lit ou même, se dévore facilement tellement elle est bien. Les trois derniers tomes sont d’une douceur à en émouvoir même les cœurs les plus solides, surtout les deux derniers. En tout cas, ce quatrième tome est un vrai régal.

Cette série est un shojo, dessiné et imaginé par Takano Ichigo, puis publié par Akata pour 5 tomes et un en plus. Pour moi, la série est terminée, puisqu’il n’y a pas de suite depuis début 2018, et elle a été arrêté depuis, donc c’est une série « terminée ».

La fin du tome précédent se termine par la bande au grand complet qui annonce : eux aussi ont reçu cette fameuse lettre de leu soi-futur ! Mais comment ? Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ce tome est surtout un tournant décisif pour la relation Kakeru/Naho qui se consolide, comme on peut le voir avec la scène du parapluie. Au Japon, notamment, j’ai pu le voir dans de nombreux mangas ou animes, partager un parapluie avec quelqu’un est un grand moment d’intimité, alors les voir partager ce moment ensemble… C’est juste trop touchant.

Dans la continuité, on voit qu’ils commencent à se parler de leurs sentiments, de leurs ressentis, de leur amour ! Et cette possibilité de couple effraie Kakeru. Il a peur de blesser Naho… Et c’est horrible ! Parce qu’il s’inquiète tellement pour elle qu’il en oublie de penser à lui-même.

Grâce à la course de relais et aux lettres, ils ont pu sauver Kakeru d’une tristesse et même mettre encore plus de poids sur leurs histoires et sur leurs relations entre eux. Surtout grâce à la présence de la grand-mère de Kakeru qui est venu l’encourager pour la course, sous la demande de Suwa.

Chacune des lettres demande à leurs soi-passé d’accomplir certaines choses pour aider Kakeru, dont celle d’amener à la course de relais la famille de Kakeru. En fait, la présence de sa grand-mère a su adoucir l’absence de sa mère et j’ai trouvé ça tellement beau…

Un passage de l’œuvre a su m’émouvoir au point que j’ai dû me cacher derrière un rayon pour que personne de la librairie ne me voit… Le passage où Kakeru dit clairement à Suwa qu’il ne veut pas être en couple avec Naho parce qu’il y a des possibilités qu’il déménage et partes loin d’ici… Mais quand on a lu tout ce qui passe avant, on sait que c’est un sous-entendu à son potentiel suicide, alors ça fait mal au cœur de lire ça.

Mais ce que j’ai aussi beaucoup aimé dans ce tome et qui m’a attendri, en plus du passage du parapluie, c’est bien le pari bisous. Pour la course de relais, si Kakeru arrive premier de son rang, il aura un bisous de Naho et si Suwa arrive premier, pareil. Au final, c’est Kakeru qui gagne et mon petit cœur ne peut qu’aimer voir ça ! Même s’il n’y a pas eu de vrai bisous, il y a eu un baiser sur la joue et même ça, je suis heureuse de le voir !

En tout cas, ce petit tome m’a à nouveau toucher le cœur et je suis juste éblouie par le travail du mangaka qui me retourne l’esprit avec brio. Les deux derniers tomes n’ont été qu’un plaisir supplémentaire !


Note : 5/5.

floral-1751088_960_720

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s