Orange, T6.

61GsGTrOI6L._SX352_BO1,204,203,200_

Titre : Orange

Tome : 6. (fiche)

Genre : Shojo.

Synopsis : Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…


Avis : Coup de .

Et je clôture enfin mes articles sur Orange avec mon petit avis sur le 6eme tome et le dernier publié ! Comme je l’ai expliqué, ce tome est un « bonus » de l’auteur pour nous faire vivre l’histoire sous le point de vue de Suwa.

Cette série est un shojo, dessiné et imaginé par Takano Ichigo, puis publié par Akata pour 5 tomes et un en plus. Pour moi, la série est terminée, puisqu’il n’y a pas de suite depuis début 2018, et elle a été arrêté depuis, donc c’est une série « terminée ».

Ce tome nous permet de voir la culpabilité du Suwa-futur ressent pour toute sa vie, en générale, depuis le suicide de Kakeru. Le fait qu’il se soit marié avec Naho, qu’il ait eu une vie avec elle, alors qu’il s’est rapproché d’elle en utilisant exactement les idées de Kakeru dites à l’époque ou même en utilisant la souffrance de Naho par rapport à son décès…

Ce tome m’a rendu un peu triste, surtout parce qu’on vit dans une histoire où Kakeru est mort. Où il s’est suicidé, et franchement… ça fait mal. Et aussi parce qu’on voit tout ça sous un oeil différent. Suwa est pleins de regret, mais aussi, il cherche à se rapprocher de Naho malgré tout les moyens, alors qu’elle est en deuil. Elle dit elle-même qu’elle aimera toujours Kakeru, mais il cherche à se faire aimer aussi. On pourrait presque croire qu’il cherche à le remplacer.

Ce Suwa du futur ne me plaît pas, comparé au Suwa du passé. Celui du futur a eu le temps d’apprendre de ses erreurs et donc d’aider à comprendre son lui-passé. J’ai aimé ce miroir entre les deux.

J’ai aussi aimé découvrir comment ils ont envoyé les lettres dans le passé et l’espoir qui les a guidé et poussé à le faire.

En réalité, cette série est une vraie merveille et un réel coup de cœur. Je suis vraiment ravie d’avoir pu la découvrir. Ce n’est pas un shojo dégoulinant, mais bien une histoire qui touche des sujets importants et soulève des problématiques de la vie courante.

Faîtes attention avec qui vous êtes, derrière un sourire peut se cacher une terrible peine. Et n’hésitez jamais à dire ce que vous vous retenez de dire par gêne ou timidité, un compliment ou une marque d’affection peut faire plaisir !

J’espère que j’aurais donné envie à certains et certaines de découvrir cette histoire !


Note : 5/5.

floral-1751088_960_720

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s