A silent voice, T7.

a silent voice 7

Tome précédent.

Synopsis : Shoko Nishimiya est sourde depuis sa naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule. Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. Psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes… jusqu’au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l’intervention du directeur de l’école. À cet instant, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusque-là ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable…


mon avis

Ce dernier tome nous clôture l’histoire avec une telle douceur, que mon coeur se sert. Un happy ending.

Je m’attendais à une relation amoureuse assumée entre les deux protagonistes, mais je me rends compte que l’histoire en elle-même est déjà bien assez fourni et magnifique pour en rajouter une nouvelle couche. Je suppose que leur amour continuera de vivre après l’historie.

Cette série m’a fait passé à travers la joie, la peine, le rire… Tellement d’émotion que je me sens vraiment triste d’arrêter la lecture. Je vais maintenant clôturer tout ça en regardant l’anime, dans les prochains jours.

Je conseille à tous, petit ou grand, de lire et découvrir cette histoire. L’histoire de Shoko, de Shoya. Cette histoire sublime.

J’ai remarqué en prenant du recul, que ce manga ne m’a pas touché directement après l’avoir lu ou même durant la lecture, mais cela est arrivé dans les heures et jours qui ont suivi. Dès lors que je sors dans la rue, lorsque je vois des personnes en situation de handicape ou que mes frères et soeurs me racontent des choses sur leur école… Ma vision des choses à légèrement changé. Et c’est ça, toute la beauté de ce manga.


quatre étoile

4 commentaires sur “A silent voice, T7.

    1. J’espère aussi que certains se laisseront tenter ! Mais il faudrait aussi leur rappeler que les médiathèques/bibliothèque d’à côté l’ont sûrement. Parce que le prix des mangas peut devenir un freins… Mais cette série mérite quand même ça !
      Je compte regarder le film bientôt, parce qu’il m’a l’air tout simplement super, rien qu’en ayant vue la BA.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s