│Les plateformes d’auto-édition│

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, j’ai décidé d’écrire un petit article concernant les plateformes pour s’auto-éditer en ligne, certains gratuits, d’autre non. Et vous allez pouvoir retrouver ici une liste non-exhaustive de ces sites !

Étant moi-même une « auteur », je dis bien entre guillemet parce que je ne peux pas vraiment dire être auteur quand je publie uniquement sur Wattpad… Mais peu importe, j’écris ! Donc ces petits sites sont, pour ma part, important à connaître si on veut se faire publier et que les grandes maisons d’éditions sont assez compliqué à atteindre.


Kindle Direct Publishing

Le premier est donc Kindle Direct Publishing, relié donc à Amazon. Celui-ci est sûrement le plus connu, et aussi le plus rapide. La publication prend moins de 5 minutes et le livre apparaît dans les boutiques Kindle du monde entier dans les 24 à 48 heures. Celui-ci est plutôt intéressant parce qu’il est possible de publier son livre en e-book, mais aussi en format papier broché.

L’auto-publication avec KDP est totalement gratuite, et pourra rapporter ensuite jusqu’à 70% de redevance. Vous pouvez ainsi le vendre en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni, au Canada, aux États-Unis, en Inde, au Japon, au Brésil, au Mexique, en Australie et dans bien d’autres pays encore… Vous choisissez vous-même le prix de la mise en vente, ainsi que les droits de l’oeuvre. Et puis, vous devez aussi fournir votre propre couverture pour l’adapter selon vos goûts.

Concernant le e-book, il n’est pas nécessaire d’avoir un ISBN. Un ISBN est, pour ceux qui ne le savent pas forcément, un numéro international normalisé permettant l’identification d’un livre dans une édition donnée. Il est nécessaire pour la mise en vente physique de l’oeuvre. Ainsi, pour le format physique, KDP peut fournir gratuitement un ISBN afin que vous puissiez publier votre livre broché. Et vous pouvez acheter votre numéro de code ISBN auprès de Bowker ou via une agence locale d’attribution de numéros ISBN.

Les points positifs (d’après moi) :

Le fait que la publication en e-book soit gratuite est un énorme bon côté. En effet, bien souvent, on veut publier un livre pour le faire découvrir mais l’idée de payer une blinde devient rapidement un frein. Donc, même sur un coup de tête, la publication de son ouvrage est possible. Surtout si, imaginons, personne ne l’achète jamais ! Eh bien, rien de perdu.

La boutique Kindle est, aujourd’hui, une des plus lus et utilisés dans le monde. Il est alors tout à fait possible que le livre soit vu et lu, qu’il attire le regard et soit acheté.

Les points négatifs (d’après moi) :

Je n’aime pas vraiment la plateforme Amazon. Étant en étude de Documentation, donc tout ce qui touche la librairie, bibliothèque, édition… Je suis une pro-librairie ! Alors le fait que le livre ne soit disponible qu’en partie sur Amazon et Kindle m’empêche de vouloir vraiment l’utiliser. Rien ne vaut un bon conseil de son libraire pour craquer sur un bon bouquin !

Et pour la couverture, le fait de devoir donner la sienne sans avoir d’aide de l’extérieur m’agace un peu. J’aimerais pouvoir voir avec des graphistes pour choisir quelque chose de mieux adapté à mes idées. N’étant pas forte en dessin, animation, graphisme, montages… Je n’ai pas toujours des couvertures magnifiques, alors pouvoir demander à un professionnel est tellement mieux ! Même si ça rajoute un certain coût.


Librinova.

Librinova est différent de KDP par sa manière de voir le livre. Il n’est plus ici question de simplement gagner de l’argent, mais bien de faire vivre les métiers du livre. En effet, Librinova permet d’accéder à des professionnels : éditeurs, graphistes… Pour éguyer l’auteur et aussi faire de la com autour du livre. L’un des meilleurs points est qu’il est possible d’acheter le livre dans plus de 200 librairies en ligne, France et à l’étranger, mais aussi et surtout : 5000 librairies physiques en France. (Une liste de ces librairies : la liste.

Librinova est aussi un Agent Littéraire, ce qui est, en gros : comme un agent pour une star de cinéma, un chanteur ou autre. L’auteur n’est pas forcément habitué à devoir négocier, travailler sur le contract avec son éditeur. Il ne s’y connaît peut-être pas forcément… C’est pour ça que les Agent Littéraire sont là. Ils sont la passerelle entre l’auteur et l’éditeur. Ainsi, avec Librinova, il est possible d’intégrer un Programme Agent littéraire. Ce qui peut augmenter ses chances de se faire repérer par une maison d’édition.

Concernant le prix que l’on gagne sur son livre, c’est 100% sur le prix des ventes numériques et une marge fixé soi-même sur les ventes papiers.

Les points positifs (d’après moi) :

Le fait de faire vivre les professionnels ! Même si ça nécessite d’y mettre son argent, l’utilisation de cette plateforme est surtout fait pour ceux qui veulent se lancer dans l’écriture dans un but professionnel. Contrairement à KDP, tu ne peux pas t’y mettre sur un coup de tête. Allant de 50 euros à 75 euros pour un Pack Publication Numérique, donc  accessible dans 200 sites libraires, et allant aussi jusqu’à 395 euros pour un Pack Librairies, donc accessible dans plus de 200 librairies en ligne et 5000 librairies physiques. 

Les prix peuvent être un frein pour nombre de gens, mais je trouve que c’est un réel besoin pour faire vivre les métiers. Il faut ainsi payer pour la maquette, pour l’édition, la distribution… Mais ça paraît normal en réalité. On ne peut pas simplement publier des choses gratuitement. Il nous faut aussi de l’aide de professionnel

Les points négatifs (d’après moi) :

Concernant les points négatifs, je ne pourrais pas trop en dire. J’aime beaucoup cette plateforme et pour mes propres livres, je pense m’orienter veux eux. Mais je tâcherais de rester à l’affut et de mettre à jour cet article si les choses se concrétisent pour vous tenir au courant !


Bookelis. 

Pour la troisième plateforme, je vous présente Bookelis. C’est une plateforme qui accompagne les auteurs et propose un outil de publication de livres papier et numériques gratuit. Mais en plus de ça, il fournit à chacun des conseils gratuitement sur tous les aspects de l’autoédition. Il y aussi la possibilité d’être proposé aux auteurs une large palette de services payants facultatifs : distribution de livres papier en librairies avec Hachette Livre, correction de textes, mise en page, création de couverture personnalisée, création de site internet d’auteur, création de communiqué de presse ou de dossier de presse, etc.

Bookelis n’est pas un éditeur ! C’est une entreprise française qui accompagne les auteurs dans la publications de leurs livres en autoédition, mais n’est pas une maison d’édition propre ! L’éditeur est l’auteur qui décide lui-même de se publier.

Les points positifs (d’après moi) :

Le fait que la vente soit totalement gratuite est vraiment un atout encore une fois, mais contrairement à KDP, il est possible de contacter des professionnels et de payer pour une maquette, une mise en page ou autre.

Le fait aussi d’avoir un partenariat avec Hachette est une grande chance, qui peut être accessible dans le site et la réalisation de la publication.

Les points négatifs (d’après moi) :

Il n’y a pas de sélection de livres, n’importe qui peut publier n’importe quoi. Et je n’aime pas vraiment le fait de pouvoir tomber ainsi sur un catalogue rempli de livre assez médiocre. Après, ça reste quand même une chance de pouvoir se faire éditer seul et se faire connaître.

Il n’y a pas de conseille pour les auteurs sur l’écriture et les choix artistiques, sauf en payant un supplément. Alors qu’il est possible d’avoir des conseils sur l’autoédition, il n’y a aucune aide sur la direction que doit et peut prendre chaque histoire. Après, ce n’est pas un éditeur, donc c’est compréhensible, mais quand même…

Et surtout : il n’y a aucune promotion des livres auprès des libraires ou journalistes, sauf en payant un supplément.


Lulu. 

Pour la prochaine plateforme, je vous présente Lulu. Gratuite et rapide, par la suite, il deviendra payant pour pouvoir payer les coûts de fabrication, les revenus créateur et la commission de Lulu.

Le site n’est pas vraiment clair sur tout ça, donc je ne pourrais pas dire davantage sur leur plateforme.

Les points positifs (d’après moi) :

Durant la création du livre, il est possible de choisir son format d’impression : reliures, dos carré-collé, agrafé, reliure rigide sans jaquette, reliure rigide jaquette satinée… Ou même noir et blanc, couleur, avec image, sans image…

Les points négatifs (d’après moi) :

Le site web n’est franchement pas lisible, alors je ne saurais rien dire de plus sur leur site. Ceux qui connaissent, aider moi à en savoir plus sur eux !


Publishroom

Cette plateforme est payante et sélectionné par un comité. Elle permet de choisir plusieurs pack différent, allant du Pack Ebook (480,00e), Pack Ebook+ (560,00e) Ebook POD (690,00e), Jeunes plumes (599,00e) et Ebook Pro (690,00e). Il y a aussi des services éditoriaux, tels qu’une correction, une maquette, une traduction… Qui est aussi payant.

Ce sont des professionnels expérimentés de l’édition, qui accompagne les auteurs dans leur démarche d’auto-édition. Grâce à eux, ils leur sont apporté le savoir-faire et la qualité d’une grande maison d’édition, sans en reproduire les contraintes et le modèle pour le moins daté et pesant pour les auteurs comme pour les lecteurs.

Les points positifs (d’après moi) :

Le fait qu’il y ait une sélection est vraiment important pour moi, d’un côté. Puis, il y a une vraie demande dans les métiers du livre. Je trouve ça vraiment une bonne chose !

Les points négatifs (d’après moi) :

C’est un peu comme une maison d’édition qui se prétend être auto-éditrice…


Voilà, je vous ai montré un peu les plateformes que je connaissais et j’aimerais savoir si vous en connaissez d’autre que je pourrais rajouter ici ! Tout comme si vous en savez davantage sur ceux-là !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s