Critique littéraire │ Sawako, T9.

Tome précédentTome suivant

Synopsis : Sawako est perplexe : Kazehaya aime une fille ! Sawako arrive de moins en moins à exprimer au jeune homme ses sentiments sincères. Pendant les préparatifs de la fête du lycée, l’occasion s’est présentée à eux d’épancher chacun leur coeur, mais tous deux se sont mépris sur les sentiments de l’autre… Alors que la fête du lycée va commencer, la distance qui les sépare va-t-elle s’atténuer ?

Ce neuvième tome est, pour l’instant, mon préféré. Nous découvrons à la fois le courage naissant de Sawako, son amour et celui de Kaze. Leur relation ne fait que naître petit-à-petit grâce à ce tome créant une nouvelle direction à l’histoire.

Malgré les bâtons que Kurumi a pu mettre, ou même les mauvaises idée de Kento, on peut voir la raison et la confiance en soi s’éveiller chez Sawako.

Pour autant, tout le tome nous plonge dans un certain malentendu agaçant et stressant, entre Kaze qui fait sa déclaration, Sawako qui croit que le « je t’aime » veut dire « je t’aime bien, tu me fais pitié » et Kaze qui croit que ses pleurs sont à cause de lui. Plus rien ne va !

Pourtant, nous voyons la relation entre Sawako et soi-même s’intensifier, se consolider. Nous la voyons devenir un peu plus courageuse, plus sûr d’elle. Elle est maintenant prête à témoigner ses sentiments, à en parler sans crainte. Elle en ressent le besoin ! Et c’est ce que nous attendons tous, depuis 9 tomes maintenant ! Il est temps de se jeter à l’eau Sawako. Nous croyons en toi !

Ce tome nous permet de nous rendre compte que s’inviter dans les histoires des autres n’est pas forcément la meilleure chose à faire. Bien que ça part souvent d’une bonne intention, de vouloir aider et apaiser ses amis. Les seuls personnes qui ont le droit d’intervenir sont en réalité les deux personnes du couple et personne d’autre.

À trop vouloir s’inviter dans l’histoire pour aider Sawako ou même Kaze, que ce soit Kurumi, Yano, Yoshida, Kento ou les autres encore, ils n’ont fait que les blesser en leur faisant croire à chacun des choses qui ne sont pas la réalité, ou même, des choses qui n’aurait pas dû venir d’eux.

J’attends du dixième tome quelque chose de beau, de chaud, de rose et de doux. J’espère de tout mon coeur le découvrir et d’aimer encore et encore ce magnifique manga !

Note : 5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s