Critique cinématographique │ Newport Beach, S2.

the-oc03-01

Titre : Newport Beach / The OC.

Saison : 2.

Genre : Teen drama.

Synopsis : Lorsque Ryan Atwood arrive à Newport Beach, il est loin de se douter de ce qui l’attend. Située dans le plus riche comté de la Californie, l’Orange County, cette ville abrite les familles les plus aisées et le change radicalement du quartier pauvre où il a grandi. Ryan devra se faire une place au milieu de tout ce beau monde et pourra compter sur le soutien de son nouvel ami Seth, qui a lui aussi fort à faire avec la jolie Summer, dont il est amoureux depuis sa plus tendre enfance mais qui ne le remarque pas…


Mon avis :

Cette seconde saison nous plonge dans une atmosphère un peu plus intense que la première. Alors que la première saison était un peu plus drôle et plus calme, celle-ci nous plonge dans le vif du sujet.

Rien que le premier épisode nous montre un tournent inattendu avec Ryan et Seth qui sont partis, abandonnant leur famille et leurs amis. Theresa qui tombe enceinte de Ryan, mais qui fait semblant d’avoir perdu le bébé pour renvoyer Ryan avec les Cohen… Trop de chose assez intense en un seul épisode !

C’est de là que commence la saison : Summer ne veut plus parler avec Seth après son départ sans l’avoir prévenu, Ryan et Marissa ne savent plus trop où ils en sont, Summer rencontre même un nouveau garçon qui est vraiment le même que Seth, puis il y a aussi les histoires entre les parents avec Julie, Caleb, Kristen et Sandy.

Cette saison a été un peu dur à regarder, parce que les épisodes étaient de plus en plus triste… Il m’a fallut faire une pause de plusieurs semaines avant de pouvoir reprendre la série. Mais maintenant que c’est fait, je vais la terminer rapidement !

Les derniers épisodes de la série sont les plus prenant et les plus tristes, surtout avec l’arrivée de Tray, le frère de Ryan qui est sorti de prison. Ce Tray qui semble à l’origine si gentil et si aimable, est en réalité une mauvaise personne. Sauf que certaines personnes vont devoir le subir contre leur grès…

La fin de la saison est explosive, avec un décès et une grosse bagarre. En plus de ça, se ramène des souffrances intérieurs…

Cette série reste toujours une bonne trouvaille et un réel bon en arrière parce qu’elle date des années 2005, et ça se sent dans les costumes, dans la qualité… Et j’adore ces séries qui datent.


Note : 4/5.

ornament-2019452_960_720

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s