Critique cinématographique │Mode Avion.

mode-avion-4620.jpg

Titre : Mode avion.

Éditeur VOD : Netflix.

Genre : Romance, Comédie.

Synopsis : Que serait la vie sans « likes » ? Cetteinfluenceuse va bientôt découvrir les joies de la deconnexion.


Mon avis :

Un mélange entre le film Hannah Montana et une telenovela brésilienne, un mélange entre un soap opera et une romance à l’eau de rose. Ce côté « déconnexion » de la réalité est à la fois une vraie réalité dans notre génération où le portable est comme un objet nécessaire pour beaucoup, mais avec une idée bien trop extravagante pour ce film.

J’ai vu énormément de critique négative sur ce film, critiquant par la même occasion les télénovela brésilienne, le jeu d’acteur des personnages principaux et enfin et surtout Netflix. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’était un chef d’oeuvre, mais c’était plutôt agréable à regarder. J’ai passé une heure et demi avec un léger sourire au lèvre. Clairement, il ne faut pas avoir envie de réfléchir en le regardant, mais des fois, ça fait du bien d’éteindre son cerveau pour regarder un petit film.

J’ai adoré les deux personnages principaux, et j’ai surtout découvert un certain cinéma que je ne connaissais pas. Je n’ai jamais vu de film ou série brésilienne, déjà parce que j’ai beaucoup de mal à apprécier la langue mais aussi parce que je n’en ai jamais eu l’occasion. Ça reste malgré tout un jeu d’acteur à la latino, avec des jeux exagérés et des expressions bien propre.

J’ai trouvé l’idée du film un peu gnangnan, bien sûr. Surtout le déroulement qui me faisait bien trop penser à Hannah Montana. Alors que dans le film ils ont critiqué le fait que Carola ait volé les idées de Ana, mais au final, le film en lui-même est un plagiat de Hannah Montana. Bref, je ne vais pas m’appesantir sur le sujet…

J’ai rigolé, j’ai souris, j’ai même été ému, j’ai soupiré, j’ai grogné… J’ai bien aimé ce film. J’ai passé une heure et demi plutôt agréable et même si je ne le regarderais pas plusieurs fois, il m’a plu. Et j’ai surtout pu découvrir une certaine culture, des prénoms et des chansons brésiliennes.

La morale de l’histoire est qu’il ne faut pas oublier que la vie n’est pas dans son écran de portable, en gros. Et c’est vrai que dans notre génération, beaucoup ont l’impression que c’est le cas. On voit les deux facettes de cette société avec la Ana du début et celle de la fin. J’ai bien aimé ce petit côté, mais malgré tout, je l’ai trouvé un peu trop gros. Le trait a été grossi pour montrer l’évidence de cette société et ça a été assez vulgarisé. Un peu trop, sûrement.


Note : 3,5/5.

2 commentaires sur “Critique cinématographique │Mode Avion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s