Critique cinématographique │Isi & Ossi.

MV5BN2ZkZTk1OWYtM2VjNi00MmVmLWIyOGItM2RkODQyNTllMGJjXkEyXkFqcGdeQXVyOTI3MzM0Nzc@._V1_SX1777_CR001777999_AL_

Éditeur VOD : Netflix.

Genre : Romance. 

Synopsis : Bien décidée à réaliser son rêve, la fille d’un milliardaire forme une alliance originale avec le fils d’une mère célibataire lui aussi résolu à réaliser le sien.


Mon avis :

Nous plongeons dans une histoire avec pour personnage principaux : Isi, Isabel et Ossi, Oskar. L’une vient d’une famille les plus riches d’Allemagne, tandis que l’autre vient d’une famille vraiment, vraiment, pas du tout riche. De là, on pourrait croire que c’est assez cliché, et au fond, on n’aurait pas vraiment tort. Mais malgré ça, je suis tombée amoureuse de ce film.

Isi ne veut pas aller dans une grande université comme ses parents le veulent tant, non, elle : elle veut être chef cuisiner ! Et pour ça, elle doit aller à New-York pour suivre une formation avec l’un des meilleurs chefs au monde. Sauf que ses parents ne l’acceptent pas ! Être chef ? Et puis quoi encore. Elle doit devenir médecin, ingénieurs ou présidente, mais pas chef !

C’est là qu’entre en compte notre petit Ossi. Lui, c’est un boxeur qui vit dans un appartement délabré et qui a un grand-père complètement taré qui sort de 14 ans de taule. Sinon, il est beau, drôle, charmant, totalement instable et j’en passe. Mais il a aussi une bonne quantité de dette à payer pour pouvoir faire vivre sa famille (qui se limite à sa mère, son grand-père qui sort de taule et lui) et pouvoir payer ses matchs de boxes et devenir professionnel. Sauf que ces dettes s’élèvent à plusieurs milliers d’euros ! Et qu’il n’a que 20 euros dans les poches.

La rencontre entre Isi et Ossi va donc être un détonateur pour les deux parties. Ils ont tous les deux besoins de l’autre et vont devoir faire en sorte de satisfaire l’autre pour avoir ce qu’ils veulent.

Ce film paraît un peu cliché, dit comme ça, mais le jeu des acteurs est tout simplement géniale. J’ai dû arrêter plusieurs fois le film pour crier tranquillement, tellement j’avais d’émotions qui se battait en moi. Puis, je l’ai regardé en version original alors j’ai adoré découvrir l’allemand avec eux !

Parlons-en, de l’Allemand : il y a pleins de cliché allemand qui m’a fait mourir de rire tout le long du film, et j’espère que ce sont juste des blagues… Pour être honnête. Puis, il y a une certaine réalité. L’Allemagne est un pays très conservateur et le voir dans ce film apporte une touche d’humour à l’histoire qui est tout simplement super.

Puis, les personnages sont tout simplement super. J’avais envie de crier sur les deux, de les aimer, de les tuer… J’étais à fond tout le long du film ! Pour ceux qui ont besoin de décompresser, de kiffer bien à fond : je vous conseille à tous ce film. Je l’ai aimé d’un amour si fort…


Note : 5/5.

6 commentaires sur “Critique cinématographique │Isi & Ossi.

      1. Je suis très dure à émouvoir avec les histoires d’amour. Peu de romances me touchent vraiment dans les films…
        Mais je suis toujours ravie de lire des avis aussi enthousiastes qui, à la limite, provoquent bien plus de sentiments en moi que l’œuvre commentée.

        Aimé par 1 personne

      2. Un film qui m’avait réellement marqué quand j’étais plus jeune que je peux te conseiller de regarder c’est : le temps d’un automne. Je ne l’ai pas vu depuis longtemps mais vue l’impact qu’il m’a laissé je suis sure qu’il pourrait émouvoir ! Et puis maintenant… j’ai envie que tu sois émue devant un film..

        Aimé par 1 personne

      3. Le titre me dit quelque chose, je pense que j’ai dû le voir il y a un moment…
        Je suis du genre à pleurer comme une madeleine devant les films, mais je trouve souvent les histoires d’amour au cinéma inutilement larmoyantes et compliquées ou gnangnan ou peu réalistes ou dépourvues de fondement (ça va 3 min, le coup de foudre mais ce n’est pas ce qui fait tenir un couple). Il y a heureusement quelques exceptions…

        Aimé par 1 personne

      4. Oui je comprends. Moi je suis plutôt bon public, je chiale même devant une publicité … je suis plutôt fragile devant la télé. Mais c’est vrai que Le temps d’un automne date beaucoup, alors tu dois connaître et le fait qu’aujourdhui tout les films sont un peu des copies d’ancien film, c’est toujours mieux d’en regarder des vieux!

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s