Critique cinématographique │After.

Titre : After.

Genre : Romance – Young Adult.

SynopsisDepuis son plus jeune âge, Tessa était promise à un avenir tout tracé : une vie rangée, une brillante carrière, un mariage tranquille avec son fiancé de toujours. Jusqu’à sa rencontre avec Hardin à son arrivée à l’université. Grossier, provocateur, cruel, c’est le garçon le plus détestable qu’elle ait jamais croisé. Et pourtant, ce bad boy tatoué pourrait bien lui faire perdre tout contrôle…


Mon avis :

J’ai lu le livre il y a déjà un bon petit paquet d’année, où l’histoire était uniquement disponible sur Wattpad avec Harry Styles comme personnage principal… Ça remonte un peu, quand même. Donc quand j’ai su qu’il serait adapté en film, j’ai été tenté.

Je n’ai pas vraiment accroché avec la série de livre. Autant, le premier tome était plutôt entraînant, autant en lisant la suite, j’ai rapidement été agacé par cette sorte de répétition. Harry/Hardin était méchant au début du premier tome, puis gentil, puis méchant. Dans le second il commence gentil, puis méchant, puis gentil. Tessa pareil, elle commence innocente comme jamais et fini par devenir une mauvaise fi-fille. Enfin, voilà, un peu cliché.

Et ce film ne déroge pas à la règle. C’est un ramassis de cliché, de moment gnan-gnan plus agaçant les uns que les autres. Il y a aussi beaucoup de moment du livre qui ont sauté, dont j’avais gardé un bon souvenir. En comparaison, certains moment adaptés ne m’ont pas paru bien fait. À la fin, quand la vérité éclate sur le pari de Hardin, j’ai eu l’impression que ça faisait 3 jours qu’ils vivaient ensemble, alors que dans le livre, on voit davantage le temps qu’ils ont passé ensemble. Certaines choses m’ont vraiment embrouillés et agacés.

Pour le reste, le personnage de Tessa est magnifique. Je trouve l’actrice vraiment belle et son jeu d’actrice réussi à bien incarner ce personnage assez simple de Tessa, tout en y ajoutant une certaine touche personnel.

Par contre ! Hardin, non. NON. Comment ça c’est un gringalet avec deux tatouages et un piercing ? Non. Dans le livre, il est compréhensible que notre petit Hardin sera assez imposant. Pas un petit cure-dent qu’on peut plier en deux temps, trois mouvements. J’ai été vraiment, vraiment déçue par ça.

Il y a beaucoup de choses qui m’ont agacé, d’autre qui m’ont assez plu… Mais je ne suis pas forcément pressé de voir le second opus. Autant, ma petite soeur a adoré l’histoire, le film et autre, mais moi avec un regard plus âgée, je n’arrive clairement pas à me laisser plonger dans cette romance sensuel et agaçante…


Note : 3/5.

5 commentaires sur “Critique cinématographique │After.

  1. J’ai très peu accroché avec le film. Trop de choses qui n’allaient pas, l’histoire est censée se dérouler sur une année pourtant on dirait qu’ils sont tout le temps en été. Il y a plein de petit truc comme ça qui fait que je n’accroche pas. Par contre, je pense quand même regarder le deux s’il sort, en espérant voir une amélioration

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s