Sawako, T23.

Synopsis : Alors que les doutes sur l’avenir continuent de submerger nos héros, Kento doute des sentiments d’Ayane pour lui. Quelle voie prendre ? Où aller ? Doit-on se dire adieu ?

Tome précédentTome suivant → 

Ce second tome semble centré sur Ayane et Kento, sur leur doute et leur couple. Tandis qu’Ayane est stressée pour son futur, ne sachant pas bien où aller ni quoi faire, Kento ne veut pas la laisser partir et serait prêt à tout pour rester avec elle. Sauf que cette initiative semble ajouter un poids sur les épaules d’Ayane qui ne sait pas comment tout gérer.

Alors que Kento semble être sûr de ses sentiments, Ayane n’arrive plus à savoir. L’aime-t-elle vraiment ? Ou non ? Elle sait pourtant que ses anciennes relations n’ont rien à voir avec lui, mais elle n’a pas encore conscience de tout ce qu’elle ressent et ce qu’elle vit avec lui.

Ayane finit par réfléchir sur elle-même, sortant dehors pour respirer, pour s’éloigner. Heureusement Pin est là pour la secouer, lui dire ses quatre vérité, lui remonter les bretelles. Comme quoi, on peut croire que Pin n’est qu’un professeur un peu bête et gamin, au fil des tomes, on réalise rapidement que ce n’est pas que ça. Il est stable et posé, pouvant aider les plus jeunes.

Heureusement, Sawako et Chizu sont là pour aider Ayane a prendre conscience de ses faiblesses et de ses qualités. Petit-à-petit, Ayane réalise qu’elle n’aime pas Kento comme il le mérite, mais n’est-ce pas, au fond, une phase par lequel tout adolescent doit passer : celle d’avoir des doutes concernant ses amourettes. Mais ses amies sont là pour la rassurer.

La perte de confiance en soi à l’adolescence est assez courant, presque inévitable. En l’occurence, Ayane se met à douter d’elle à tel point qu’elle se met à douter de tout ce qui l’entoure. Se persuadant depuis toujours qu’elle était la victime de chacune de ses histoires, elle se rend bien vite compte qu’une relation est à deux et qu’elle n’est pas toujours la seule victime. Pareil pour Kento, elle sait maintenant qu’elle est aussi la cause de toute cette histoire. Malheureusement, elle se met à se juger un peu trop sévèrement, oubliant que l’erreur est humaine.

Finalement, à la fin, Ayane prend du recul et commence à s’assumer soi-même. Elle assume ses erreurs et les règle, elle se bat pour ce qu’elle veut, au détriment des autres. Elle assume ses choix et ce qu’elle est ! Enfin ! Mais pour cela, elle doit se séparer de quelque chose qui lui faisait du bien… Mais qu’elle n’appréciait malheureusement pas à sa juste valeur.

*J’ai pleuré, j’avoue*.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s