Critique littéraire │ Jeu de patience, T1 / Jennifer L. Armentrout.

couv24894713

Titre : Jeu de patience.

Tome : 1.

Série : Terminée – 6 tomes (+4 tomes).

Éditeur VF : J’ai lu.

Genre : Romance – Young adult.

Synopsis : Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l’attention : tels sont les trois préceptes qu’Avery s’est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu’un, il ne recule devant rien – rien, excepté peut être le passé d’Avery, qui semble s’acharner à ressurgir… Ensemble, seront-ils capables d’affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là, a tout changé ?


Mon avis :

J’ai lu ce livre il y a un bon paquet d’année déjà, peut-être 5 ou 6 ans. Je l’ai lu peu après la sortie du second tome, donc si j’en crois sa sortie française, c’était il y a 5 ans. J’avais totalement adoré ce premier tome et même son second… Et je suis retombée totalement par hasard dessus, alors je vais le lire à nouveau, 5 ans plus tard, pour voir s’il me plaît toujours autant.

Le début de ce premier tome nous plonge alors dans une histoire entre Avery et Cameron. Sous le point de vue d’Avery, nous découvrons son passé assez noir et ses traumatismes. Tout en rencontrant le caractère de Cameron et sa façon d’être.

C’est une histoire naissant par de nombreuses coïncidences humoristiques, qui nous font voir que ce livre n’est pas un livre simplement d’amour et légèrement psychologique, mais aussi d’humour et de douceur. Il y a une certaine notion réalisme avec des choses que nous faisons tous, mais qui n’apparaît jamais dans les livres.

Leur relation grandit au fur et à mesure des chapitres, nous faisant vivre avec eux un amour et une amitié qui ne fait que prendre de l’ampleur. Tout en gardant un pied à terre avec le caractère d’Avery et son passé.

De nombreuses questions peuvent se poser durant tout le long sur des faits réels. Il y a beaucoup de rebondissement qui m’ont retourné l’estomac, qui ont fait exploser des papillons dans mon ventre, qui m’ont fait rire et même certains qui m’ont mis la larme à l’oeil. Je suis passée donc par de nombreux sentiments qui m’ont vraiment fait voyager.

Chaque personnage de ce roman a un rôle clef, une importance, une histoire. Même si nous ne voyons pas vraiment leurs histoires respectives, chacun devient important à sa manière. Que ce soit Ollie, le colocataire de Cam ou même Raphael, sa tortue ! Ils prennent tous une place. Davantage pour Brittany et Jacob, qui sont les amis proches de Avery et que nous voyons pratiquement à chaque chapitre.

C’est ce que j’ai aussi beaucoup apprécié, alors que dans beaucoup de roman on ne voit pas énormément les personnages secondaires, mais dans celui-ci, ils ont une place, un rôle dans l’histoire et surtout, dans le couple que forme Avery et Cameron. Comme aussi on peut le voir avec la famille de Cameron, dont ce dernier est particulièrement proche.

J’avoue, j’adore les romans où le garçon a l’air un peu mauvais, renfermé, ou même avec une âme torturée. Des séquelles de ma période fanfiction avec badboy… Je l’avoue. Mais avec Cameron, nous sommes à l’opposé de ça. Au contraire, il est gentil, drôle, attachant et particulièrement doux. Il est une bonne personne, et on le voit directement ! Même si on peut croire qu’avec passé de coureur il est devenu manipulateur et faux, on se rend vite compte que non. Cet homme est exceptionnel.

MAIS, bien sûr, il y a un mais. Il a aussi son passé sombre, comme Avery. Il a un passé assez violent, qui pourrait effrayer Avery à cause de son propre passé, mais heureusement, nos deux tourtereaux arrivent à voir les choses différemment ensemble. C’est ce qui fait leur force, en réalité.

Arrivé à la fin du livre, je me rends compte que mon amour pour ce roman datant d’il y a 5 ans n’était pas usurpé. Une vraie merveille, un petit bijoux. Dès que je l’ai commencé, j’ai eu du mal à faire des pauses (même dormir était devenue un calvaire). Mêlant amour, drame et humour, Jennifer L. Armentrout a su me faire voyager à travers son univers. Et il me tarde de découvrir tous les autres tomes de cette série !


Note : 4/5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s