Sawako, T26.

Synopsis : Au lycée, Sawako suscite peur et incompréhension à cause de son apparence. À l’opposé, Kazehaya est un jeune homme charmant que tout le monde considère comme son ami. À son contact, Sawako commence peu à peu à changer mais il est difficile de combattre les préjugés !

Tome précédentTome suivant

Sawako et Kaze sont toujours en froid… Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé d’en parler ! Surtout que tous les deux veulent se réconcilier et que tout redevienne normal. Mais c’est les vacances d’été et ils n’ont plus l’occasion de se voir aussi souvent que d’habitude. Alors que Kaze travaille au magasin familial, Sawako est en cours d’été et révise le plus clair de son temps.

Capture d’écran 2020-03-31 à 22.52.44

Heureusement, Sawako n’est pas seule pour autant. Elle reste la plupart de son temps avec Ayane et Kurumi, qui sont, sans aucun doute, les deux personnes avec qui elle s’entend le mieux (sans oublier Chizu, bien évidemment). En tout cas, on réalise bien vite que Sawako n’est plus la même qu’au premier tome. Alors qu’elle était si timide et introvertie, maintenant, elle parle quand elle veut parler et dit ce qu’elle a besoin de dire. Ce grand avancement personnel est une réelle réussite ! *je suis si fière*

Souvent, dans la famille, on cherche à ne pas ressembler à l’un de nos parents ou alors à y ressembler justement et systématiquement, on finit par avoir l’inverse de ce que l’on cherche. En cherchant à ne pas ressembler à son père, Kaze finit par devenir le même que lui. Il finit par s’en rendre compte et heureusement, cela amène notre petit couple à discuter et s’expliquer. Il était temps ! Mais comme quoi, en cherchant à s’éloigner d’un caractère, en y mettant toute notre hargne pour ne pas y ressembler, nos sentiments si fort finissent pas nous y guider tout naturellement.

La relation qui unit Kaze et Sawako n’est pas qu’un amour d’adolescent, c’est aussi et surtout du respect et de l’admiration mutuel. Une réelle relation fondée sur une base solide l’est étreint. Chacun pousse l’autre à vivre ce qu’il a envie de vivre, sans jamais mettre son égoïsme devant. Cette relation est saine et heureuse. Par contre, un peu plus de communication ne serait pas de refus.

Un adolescent forcé est sûrement une chose qu’on a tous vu une fois, un adolescent en filière L alors qu’il aurait aimé être en pro, en techno ou même ne pas être au lycée mais travailler. Tout ça parce que ses parents ne voulaient pas d’un fils qui ne soit pas allé jusqu’au bac. En tout cas, on rencontre avec Kurumi un cas similaire. Elle a toujours cru que devenir professeur ferait que sa famille l’accepterait, ce n’est même plus un choix, mais une formalité nécessaire à l’acception de sa propre famille que d’aller à l’université afin de devenir professeur… Cette réalité est assez courante, malheureusement.

L’amitié entre Sawako et Kurumi est si véritable, je suis si heureuse pour elles. Alors que Kurumi n’arrivait pas à se pardonner à cause de toutes les broutilles du début de l’histoire, nous avons la chance de voir que Sawako, comme on s’y attendait tous, réussi si bien à lui pardonner et à lui parler. Au final, leur amitié est plus intense qu’avec n’importe qui, parce qu’elles apprennent toutes les deux de l’autre. Elles se complètement, en quelque sorte.

Par contre, une fois arrivée à la fin, je me rends compte que j’ai de bonnes intuitions ! Il y a quelques tomes, j’avais senti qu’entre Ayane et Pin, quelque chose se tramait et là… On peut le voir !

Ce tome est doux, retraçant les relations entre nos personnages préférés, tout en nous permettant de voir certaines relations s’épanouir et se créer.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s