Critique littéraire │ Kingdom, T1.

kingdom-1-meian

Titre : Kingdom. (fiche)

Tome : 1.

Série : En cours.

Éditeur VF : Meian.

Genre : Seinen.

Synopsis : Dans la Chine de l’époque des Royaumes Combattants qui va du Ve siècle av. J.-C. jusqu’à l’unification des royaumes chinois par la dynastie Qin en 221 av. J.-C), on suit le jeune Shin dans son chemin vers l’accomplissement de son rêve : devenir un Grand Général. Shin est originaire de l’état de Qin, en proie à de nombreux soubresauts aussi bien à l’intérieur du royaume qu’à l’extérieur. À travers l’histoire de Shin, on suit aussi notamment l’histoire de Ei Sei, l’homme qui sera par la suite connu sous le nom de Qin Shi Huang, unificateur de la Chine.


Mon avis :

Après de nombreux mois où beaucoup de personnes m’ont expressement demandé de découvrir ce manga qui est une vraie merveille pour beaucoup, j’ai sauté le pas. Il y a quelques mois j’avais acheté les trois premiers tomes et n’ai jamais pris la peine de les commencer par manque de temps, mais là… Mine de rien, je n’ai que ça à vendre. En plus, je me rappelle que mon libraire manga m’en avait aussi vendu du rêve.

Nous plongeons alors dans une époque avec Chine et Royaumes Combattants, où nous rencontrons Shin et Hyou, deux jeunes orphelins de guerres qui sont élevé par le chef du hameau. Ils sont utilisés comme des esclaves par leur « bienfaiteur » et ont rapidement compris la règle de cette époque : un moins que rien donnera naissance à un moins que rien, un officier donnera naissance à un officier. Tout est question d’héritage.

Heureusement, dans leur royaume, il est possible de devenir officier grâce au mérite. C’est pour ça que depuis leur rencontre, ils se battent chaque jours afin de devenir de grands officiers, des généraux puissants qui seront reconnus à travers toute la Chine. Ils disent eux-même : « Ce que la guerre nous a prit nous le reprenons par la guerre ».

Finalement, leur duo finira par se séparer : alors qu’ils voulaient devenir puissant ensemble, un homme finira par arriver pour y mettre un terme. Alors qu’ils se battaient comme chaque jours, un officier du Palais Royal repère Hyou et demande à le prendre au Palais pour servir le Roi du royaume.

Sauf que, tout n’est pas si simple. Le royaume est en guerre interne, avec un combat pour le trône entre le Roi actuel et son petit-frère. Des parties s’entretuent alors, se vouant une haine féroce. Sauf que si Hyou a été attiré là-bas, ce n’est pas forcément pour sa puissance ou sa façon de jouer de l’épée. Non, c’est surtout grâce à sa ressemblance avec le Roi. Il devra jouer la doublure, mais au risque de sa vie.

Nous voyageons alors avec Shin qui se bat contre les ennemis du Roi, et de là, commence une quête à la vengeance et à la haine, au côté d’un Shin si puissant qu’il écrase des armées entières.

Ce premier tome m’a vraiment plu, il est totalement dans la lignée que je m’étais dite après toutes ces remarques ou ces compliments. J’ai adoré découvrir ce nouvel univers particulier, ce monde qui s’ouvre à moi. Je suis ravie d’avoir découvert ce nouveau manga et ai hâte d’en découvrir davantage.


Note : 4/5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s