Critique littéraire │ Takane & Hana, T3.

takane & hana 3

Tome précédent │ Tome suivant

Synopsis : Hana n’a pas le temps de souffler ! Sa mission de médiatrice auprès de Takane et Nicola à peine terminée, elle doit se recentrer sur ses études. Les résultats de ses derniers examens viennent de tomber et ils sont… désastreux ! Alors qu’elle travaille à fond pour ne pas qu’on l’accuse d’être distraite par Takane, voilà que ce dernier s’incruste en professeur à domicile !! Les neurones vont chauffer, et la fièvre monter !

mon avis-2

Ce troisième tome nous permet d’en apprendre plus à la fois sur Takane, mais aussi sur Luciano. Alors que leur amitié s’était terminé il y a quelques années, ils réalisent aujourd’hui tous les deux que ce n’était qu’un malentendu tout à fait grotesque. Donc, même si Takane le cache si bien, leur amitié peut reprendre, tranquillement. Surtout que Luciano revient au Japon pour travailler à partir du mois prochain !

Avec les récents résultats scolaire d’Hana, elle remarque surtout ses moyennes qui ont bien baissé. Se remettant au travail sérieusement, elle se met alors à vouloir réviser, mais c’était bien sûr sans oublier cet idiot de Takane qui ne peut pas se sentir rejeter plus de trois secondes. Après, pour rassurer Hana, cet idiot est bilingue et peut donc l’aider en anglais. C’est au moins un point positif à toute cette histoire !

Leur relation garde une tournure à la fois drôle et malsaine. Ils savent tous les deux la différence d’âge, autant qu’ils savent l’esclandre que cela pourrait provoquer… Mais ils continuent de se voir, comme si de rien était. Faisant souvent allusion à l’âge de l’un et de l’autre, sans que ça ne soulève la moindre gêne. Je trouve ça bizarre, non ? Après, dans certains moments, ces petites remarques sont vraiment drôle, je ne le nie pas !

Attrapant la crève, Takane devient un petit être faible et… gentil, étonnamment. Ça permet à Hana de voir en lui une facette bien plus douce et plus réel que ce qu’il montre à l’origine. Et puis, ça promet des vacances d’été assez intense !

Leur vacance à la plage avec toute la bande et Luciano a le mérite de détendre les deux. Autant, on voit bien que Takane est gêné, mais ça reste assez mignon au fond. Par contre : on voit bien que le fameux ami d’enfance d’Hana, le Okamoto, semble vouloir d’Hana un peu plus qu’une amie. Et ça, Takane l’a bien remarqué.

Ce tome garde un certain côté gênant dans la façon d’aborder la différence d’âge, surtout que… Qui de normalement constituer partirait avec une bande de lycéen alors qu’il a 26 ans en vacance ? Luciano n’est pas mieux, c’est tout aussi flippant. Mais en dehors de ça, l’humour que la mangaka nous fait passer est prenant et agréable.

Note : 3 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s