Critique littéraire │ Sawako, T30.

Tome précédent.

Synopsis : Au lycée, Sawako suscite peur et incompréhension à cause de son apparence. À l’opposé, Kazehaya est un jeune homme charmant que tout le monde considère comme son ami. À son contact, Sawako commence peu à peu à changer mais il est difficile de combattre les préjugés !

C’est la fin d’une longue série que j’ai beaucoup aimé… Le trentième tome, le cent-vingt-troisième chapitres… qui se clôture. La fin est une vraie fin en elle-même, tout en étant juste un passage. Ils vont continuer à grandir, à vivre des aventures, à aimer, à pleurer, à sourire.

Capture d’écran 2020-04-01 à 15.44.15

J’ai aimé lire ces trente tomes, autant que j’ai aimé découvrir toujours plus sur chacun des personnages. J’ai aimé les voir évoluer et les voir grandir, les voir s’excuser et les voir fauter. J’ai adoré les voir aimer et les voir se rapprocher.

Même si l’histoire n’est pas une histoire d’amour passionnelle comme on peut le voir dans beaucoup d’autre mangas ou histoire en générales, je suis heureuse de pouvoir dire que j’ai eu la chance de découvrir et lire ce manga qui a été tout simplement incroyable.

Tous les personnages ont une particularité qui leur ai propre, on les voit évoluer au fur et à mesure, prendre en maturité et en courage. On les voit devenir des adultes et des personnes à part entière, tout en passant par les cycles évidents de l’adolescence.

Ce dernier tome se clôture sur l’accomplissement de chaque personnages, mais aussi sur la tristesse et la crainte de se quitter. Tout autant par amour que par amitié, chacun a peur de partir, de quitter ce qu’ils ont toujours eu l’habitude de côtoyer. Il est plutôt évident que c’est comme ça à chaque grand changement dans une vie… Mais la mangaka a su nous le représenter avec tant de douceur et de vérité… Wow.

J’ai adoré lire ce manga, le ressentir, le comprendre, le sentir. J’ai aimé tous ces personnages si attachants et j’ai adoré leur relations, leur attaches, leur bêtises et leurs histoires. Je suis fière et heureuse de voir leur réussite à la fin de ces 30 tomes. Et puis… Vive eux.

Note : 5 sur 5.

2 commentaires sur “Critique littéraire │ Sawako, T30.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s