Critique littéraire │ Let’s get married, T5.

lets get married 5

Tome précédentTome suivant

SynopsisKamiya, qui a découvert l’identité du petit ami d’Asuka et le secret imposé à leur couple, sauve la situation lorsque leur relation risque d’être révélée au grand jour… Ryû, dont la patience est à bout, en profite pour le voir en tête en tête et éclaircir une bonne fois pour toutes la situation. Mais ce dernier, de plus en plus séduit par la personnalité de la jeune femme, refuse de prendre ses distances et passe finalement à l’attaque !

mon avis-2

Le cinquième tome nous amène à vivre un peu plus leur relation, mais surtout à en voir ses défauts et ses qualités. Concernant les qualités, il y a un réel amour entre les deux, en plus d’une réelle alchimie que ce soit amoureux ou sexuelle. Je vois ici davantage la différence entre un shojo et un josei avec le rapport sexuel des couples. Alors que dans les shojos les histoires sont pour la plupart niaise, ici, il y a la présence du sexe.

Pourtant, je vois aussi les défauts de ce couple qui m’agace toujours autant : ils ne communiquent pas, ils n’échangent pas, ils se mentent, ils se cachent des choses, ils s’inventent des idées… C’est comme si la notion de couple leur échappait totalement.

Je ne dis pas forcément que le fait d’être en couple doit forcément enfermer les deux personnes dans une sorte de bulle, mais il y a certaines limites à ne pas franchir : aller au cinéma avec un garçon qui vient de te demander de l’épouser et qui cherche à te voler à ton petit-ami : c’est à proscrire.

Il n’y a pas de limite, c’est assez agaçant, en réalité. Alors que je trouvais que l’histoire allait bien pendant une vingtaine de page, la personnalité d’Asuka a tout brisé. Au début, je l’aimais bien, elle semblait forte et indépendante, elle ne cherchait pas à se faire dominer ou autre, mais ici, ça devient de plus en plus agaçant.

Son personnage m’irrite, j’ai l’impression qu’elle ne sait pas ce que c’est d’être en couple, ni même de tenir une certaine distance avec les autres hommes. Et je ne parle pas de Ryu, parce que c’est pareil pour lui. Alors qu’il se dit contre le mariage, l’idée de laisser partir Asuka parce qu’elle pourrait être plus heureuse avec un autre, il est contre. Alors que si tu aimes quelqu’un, tu es censée aussi pouvoir faire des concessions.

En bref, ce tome m’a autant agacé que plu. J’ai bien aimé certains passages, j’ai même rigolé à d’autre, mais la plupart du temps, j’ai détesté tout ce que je lisais. Les caractères, les réactions, l’histoire, les retournements de situations… Ça m’a agacé.

Note : 3 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s