A silent voice.

Synopsis : Shoko Nishimiya est sourde depuis sa naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule. Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. Psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes… jusqu’au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l’intervention du directeur de l’école. À cet instant, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusque-là ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable…

Avec 7 tomes et terminée, cette série aura pu en faire pleurer et rire plus d’un. Émouvant et prenant, on peut y découvrir de nombreuses émotions et pensées incroyable. Les dessins sont doux et sensibles, et l’histoire est tout simplement incroyable.

[1 opus ; terminé]

Mon avis. 

Film

[7 tomes ; terminé]

Mes avis : 

Tome 1 │ Tome 2

Tome 3 │ Tome 4

Tome 5Tome 6

Tome 7

Même si le manga ne m’a pas réellement fasciné, comme un coup de coeur l’aurait fait, j’ai été tout de même bluffé par l’histoire et le thème principal. Non, A Silent Voice n’aura pas été un réel coup de coeur pour moi, dans le sens où je n’avais pas forcément hâte de lire la suite ou étais obnubilé par l’histoire, mais ça n’en reste pas moins une histoire incroyable et touchante.

Si je n’ai pas été vraiment soulevé, le thème aura su m’intéresser et m’émouvoir. Pourtant, j’ai personnellement trouvé un manque de rythme. En soit, le fond reste fantastique avec un thème remarquable, mais la forme m’a un peu dérangé. Peut-être que je ne suis pas très manga psychologique comme celui-ci, peut-être qu’il me faut plus de récit que de dessin pour ressentir réellement l’intrigue et la douleur de l’histoire.

Même si je peux ressentir de nombreuses émotions devant beaucoup de manga, celui-ci n’aura pas su m’émouvoir à m’en étouffer. En plus de ça, sûrement que j’en attendais beaucoup. J’en ai tellement entendu parlé que je ne pouvais rien faire d’autre qu’attendre un réel chef d’oeuvre… Mon appréhension aura eu raison de moi.

Pour autant, je conseille ce manga pour tous les âges. Le thème reste vraiment renversant, nous faisant plonger dans une aventure chaude et unique.

5 commentaires sur “A silent voice.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s