Critique cinématographique │ How to Get Away with Murder, Saison 1.

 

murder 1

Saison suivante → 

Synopsis : La série raconte l’histoire d’Annalise Keating, professeure de droit pénal et avocate renommée à la tête de son propre cabinet à Philadelphie. Chaque année, quelques-uns de ses étudiants ont le privilège de travailler dans son cabinet. Mais un jour, ces derniers sont impliqués dans un meurtre…

mon avis-2

Cette première saison nous présente surtout les personnages principales, les enroulant dans des drames, des mensonges, des meurtres et des secrets illégaux. Le personnage principal, Annalise Keating, est une femme forte et indépendante, qui saura braver les interdit afin de protéger ceux qui comptent sur elle.

Le début de l’histoire nous présente donc Annalise, professeur de droit à l’université, qui aura le droit de prendre avec elle cinq stagiaires pour les former jusqu’à la fin de leurs études, elle finira donc par choisir nos cinq autres personnages principaux : Wes, Asher, Michaela, Connor et Laurel.

Parmi eux se créait une sorte de champ de force, afin de devenir le premier de la classe et le chouchou d’Annalise, pourtant, si ce n’était aussi simple que ça au départ, ça devient de plus en plus compliqué au fil des épisodes. Être le premier de la classe n’est plus aussi important que sauver sa propre vie, et échapper à la prison !

Avec Sam, le mari d’Annalise, Nate, son amant, Bonnie et Franck, ses acolytes, nous allons traverser de nombreuses histoires toute plus incroyablement folle les unes que les autres. Avec des histoires d’amours naissantes et des trahisons, Annalise nous fera tourner la tête.

Même si l’histoire est vraiment intéressante, avec des coups de folies à chaque épisodes, les personnages finissent tous par m’insupporter à un moment donné. Que ce soit pour l’un ou pour l’autre, pour un foutu caprice ou une réaction trop violente, ils finissent tous par m’agacer à un moment. Sauf Laurel et Franck, mes deux petits chouchous.

Avec l’enquête sur la mort de cette étudiante, Lila, nous serons rapidement transporté à travers de nombreux mensonges et de nombreuses histoires complètement barré. Sans oublier les mensonges, les meurtres, les morts, les parties de jambes en l’air et bien sûr : l’alcool. Ça risque d’être amusant !

Note : 4 sur 5.

8 commentaires sur “Critique cinématographique │ How to Get Away with Murder, Saison 1.

  1. Très propre cette critique du début de ma série préférée. Je ne me souviens d’un personnage m’ayant insupporté dans cette saison à la découverte. Juste que j’avais eu du mal à me mettre dedans avec la construction en flashforward. Mais quand j’avais tout revu pour la dernière saison, c’était une maestria totale, comme les autres saisons.
    Je ne suis vraiment pas objectif ni critique du tout avec cette œuvre !

    Aimé par 1 personne

      1. Ça me rappelle surtout que ça fait maintenant six ans que je l’ai découvert et que je ne comprends toujours pas comment ça peut-être la première vraie série que j’ai jamais vue.
        Je crois d’ailleurs que tu m’as rappelé qu’elle me manquait 😅

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s