Fight for love, T1.

Tome suivant →

Synopsis : Star de la ligue underground, Tate Remington est un boxeur à l’animalité exacerbée dont le pouvoir de séduction rend folles toutes les filles autour du ring. Depuis qu’il a croisé son regard, la seule femme à laquelle il pense, celle qu’il a choisie, c’est Brooke, ancienne athlète de haut niveau qui, suite à un accident, s’est reconvertie dans la thérapie sportive. Mais pour que leur histoire devienne bien réelle, Remington devra dévoiler à Brooke les aspects les plus sombres de sa personnalité…

J’ai lu cette série il y a quelques années, avant de connaître mes premières relations amoureuses, et j’avais donc en quelque sorte idéalisé les personnages de ce roman. Que ce soit Brooke ou même Remy. Pour moi, ils étaient l’image du couple parfait parce qu’ils s’aimaient et se battaient durement pour être ensemble.

Après cette seconde (ou troisième, soyons honnêtes) relectures, avec des yeux plus matures et un esprit plus fournis, j’ai eu quelques fois du mal à lire l’histoire sans me sentir envahir par une sorte de gêne, de privation de liberté. Tout le long, on entre dans une histoire où l’idée de parler avec un autre homme est normal, parce que Remy est différent, mais avec le personnage de Mélanie, la meilleure amie, on ressent quelque peu la réalité derrière ce monde virtuel.

J’adore le personnage de Remy, parce que malgré sa différence, il essaiera toujours de se battre contre la vie entière pour rester libre et solide, pourtant, en tant que femme : j’ai beaucoup de mal avec toute la pression qu’il dépose sur les épaules de Brooke du début à la fin. Tout comme, j’ai beaucoup de mal avec la joie que cela procure à Brooke de se sentir être le centre du monde pour l’autre.

Peut-être que ce n’est qu’une idée mal pensé venant d’une personne qui vient de se séparer de son copain, qui a besoin d’être indépendante autant financièrement qu’émotionnellement, ou même parce que je sais que nous vivons dans un monde où l’homme sera toujours répertorié comme supérieur à la femme…. Peu importe !

Si au début l’histoire me paraissait vraiment génial à relire, parce que je retrouvais des personnages que j’ai aimé, rapidement : je me suis rendue compte qu’ils n’avaient pas changé, mais moi j’avais vieillis. Et cette vision des choses m’a vraiment troublé. Il y a beaucoup de situation où je me suis arrêtée pour me dire « Mais comment ça ? Pourquoi tu ne dis rien? » ou même « Et alors ? C’est pas si grave. ».

Peut-être que je ne suis plus tout à fait capable de relire cette série sans m’impliquer à fond dans cette relation co-dépendante, surtout si on réfléchit au fait que Remy est comme ça parce qu’il est atteint d’une maladie, que ce n’est pas « sa faute » et qu’il EST comme ça. Pourtant, je vois aussi que tout ça est beaucoup de pression, beaucoup de temps, beaucoup de sacrifice. Mais j’oublie trop souvent que ce n’est qu’un livre…

À côté de ça, l’histoire est vraiment intéressante parce qu’elle se déroule comme il faut : ça ne va ni trop vite, ni trop doucement, il n’y a pas de mariage au bout de trois chapitres et de gosses au bout du sixième. C’est assez réaliste, que ce soit pour les émotions, les pensées, les actions de chaque personnage.

Bien sûr, les passages sexuels sont assez nombreux, et peuvent être parfois très lourd : ils se répètent un peu à chaque fois, toujours la même chose, avec des pensées toujours co-dépendante de l’autre, et surtout : édulcoré de la réalité. Non, on ne jouit pas en quatre secondes et non, te toucher la cuisse du bout du doigt ne te fera pas avoir un orgasme. Du moins, si ça t’arrive : bravo, tu es la seule au monde et tu as beaucoup de chance, ma salope !

Ce premier tome nous présente alors un couple vraiment fusionnel, que ce soit émotionnellement que sexuellement. Avec des hauts et des bas, avec des trahisons et des mensonges, mais des câlins et des je t’aime. Autant, j’ai beaucoup aimé relire cette vieille lecture, autant, j’ai beaucoup eu du mal à vieillir avec elle. Pourtant, dans mon souvenir, c’était une relation si saine…

Pour tous les amateurs de lecture young adult, romance, érotique… Je vous conseille cette petite série qui est malgré tout ça, une grande lecture que ce soit sur un plan d’acceptation de soi que sur un plan d’amour compliqué. J’ai beaucoup critiqué, mais au final : l’histoire reste intéressante et entraînante. Il me tarde de relire les autres tomes à la suite et de vous en parler !

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s