La fille qui pouvait voler.

Synopsis : Il semblait donc logique qu’elle quitte la ferme de ses parents pour se rendre dans une école top secrète pour des enfants avec des capacités exceptionnelles, qui vont de la super-force à la super-intelligence. Mais Piper est spéciale, même parmi les spéciaux. Et il y aura des conséquences. Conséquences trop terribles pour les évoquer. Trop folles pour les envisager. Et trop dangereuses pour les ignorer.

Ce petit bouquin est agréable à lire, surtout avec un personnage principal telle que Piper, toujours excitée, complètement folle et amusante. C’est un vrai plaisir de la suivre dans sa petite aventure pleine de magie et de folie. Que ce soit son cadre familiale qui sort un peu de l’ordinaire vue sa condition ou même son entrée dans l’école aux côtés de tous les autres, on voit une réelle volonté de l’auteur de nous immerger dedans.

Il y a beaucoup de choses qui m’ont fait pensées à d’autres oeuvres, tels que À la croisée des mondes de Pullman, même The Promised Neverland, et un léger souvenir de Harry Potter, mais ça… On dirait bien que c’est présent dans chaque histoire où il y a un peu de magie. Mais chaque référence aux autres oeuvres n’entachent en rien la particularité et l’authenticité de l’oeuvre. Piper est unique, avec un caractère à le fois innocent, naïf, mais aussi mature et réaliste.

Le rapport méchant/gentil est ici beaucoup titillé. Même si dès le début on sait qui sont les méchants et qui sont les gentils, on finit toujours par se laisser tenter par un petit espoir : il est peut-être vraiment gentil, celui-là. Bon, on sait très bien qu’on se fait toujours avoir, mais un peu d’espoir ne fait pas de mal. Et puis, des fois, il arrive que l’espoir soit entendu et que ce fameux personnage si méchant et en réalité un grand gentil.

Piper reste la même du début à la fin, même si on la voit se perdre au milieu, mais elle arrive à revenir dans la course avec force et conviction. Son petit personnage m’a beaucoup amusé et plu, parce qu’elle garde une âme d’enfant dans un corps d’adolescent avec un esprit d’adulte responsable. Elle m’a énormément fait pensé à Emma dans The Promised Neverland.

Si vous cherchez une lecture simple, rapide, agréable et douce, je vous conseille de découvrir ce petit roman jeunesse qui est juste adorable, avec une couverture très jolie et une histoire magique. Piper saura nous faire décoller du sol pour nous emporter dans les nuages…

Si la fin est un peu baclé, je crois pourtant qu’il y aura une suite, mais je n’ai pas trop compris si c’est vrai ou non… D’après certains, il y aura 2 autres tomes, mais pour l’instant, aucune nouvelle alors il va falloir attendre !

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s