Critique littéraire │ Grisha, T3.

Tome précédent.

Synopsis : « Et je devins une lame. » Un royaume au bord du chaos. Un tyran sur un trône d’ombre. Une sainte sans pouvoirs. Sans alliés. Sans armée. Le combat final de la lumière contre les ténèbres. Le salut de Ravka mérite-t-il tous les sacrifices ? Seule l’Invocatrice de lumière en décidera.

Ce tome clôture si bien cette magnifique série. Si, au début, j’ai eu un peu de mal à me lancer à corps perdu dedans, c’était surtout à cause de l’univers complexe, mais une fois que je suis entrée dedans, je n’arrêtais plus d’y penser et je m’y sentais chez moi. Même si certaines fois les personnages m’ont agacé, j’ai toujours adoré chaque partie d’eux.

Le personnage d’Alina est humaine et réaliste. Elle est une représentation si exacte de n’importe qui : l’Homme est connu pour vouloir toujours davantage que ce qu’Il a, et avec elle, nous en avons la preuve. Pourtant, elle tangue entre humaine et monstre, entre le mal et le bien, entre la raison et l’excès. Son personnage aura été un réel coup de coeur, parce qu’après reflexion, après avoir pris le temps de regarder davantage cette série : je me rends compte que j’aurais pu agir de la même façon, que j’aurais pu croire en davantage, que j’aurais pu me laisser tenter par tout ça. Et d’un côté, l’Homme est ainsi.

A contrario, le personnage de Mal aura su me faire chavirer. Si, à l’origine, j’étais folle du Darkling… Oui, j’ai toujours un penchant pour les mauvais garçons, j’ai fini par me rendre compte que Mal était la meilleure représentation de l’homme bon et juste que chaque femme mérite. Je ne veux pas juste un mauvais garçon qui fera peur aux autres et qui me donnera du pouvoir grâce à ça, non : je veux un Mal, un homme qui m’aimera pour ce que je suis et qui saura me rendre heureuse même malgré lui. Qui ne pensera pas qu’à lui et qui pensera à nous.

Par contre, c’est ici que j’ai eu du mal avec Alina, parce qu’elle jouait beaucoup trop. Darkling, Nikolai, Mal… Le choix a été si compliqué. De nombreuses fois, je me suis dis : avec qui elle va finir ?? Alors que Mal faisait tout pour son bonheur à elle, Alina pensait à s’endurcir, à avoir plus de puissance et de pouvoir et c’est aussi ce côté égoïste qui m’a agacé.

Le personnage du Darkling, contre toute attente, a su m’adoucir. Si, au début, je l’aimais et ai fini par le détester pour sa personne et ses actions, j’ai fini par voir quelque chose en lui : à travers chaque ombre se trouve un peu de lumière et comme dans Alina, cet être de lumière, s’est retrouvé de l’ombre : dans le Darkling, cet homme sombre, s’est retrouvé de la lumière. Ses choix, ses actions, ses mensonges et ses abominations ne sont pas excusables, mais à travers les yeux de plusieurs personnes, je ne vois qu’un jeune garçon qui a été induit en erreur.

Nikolai, quant à lui, est un personnage que j’ai adoré découvrir et dont je veux en savoir encore plus en allant lire la série qui lui ai dédié. Je veux en savoir plus sur ce prince, ce mercenaire, cet ami, ce fourbe, ce renard. J’ai l’impression qu’il manque beaucoup trop de pièce pour que j’arrive à le cerner et j’en ai besoin, je crois bien que c’est mon prochain badboy crush…

En réalité, cette série a été compliqué à commencer, mais aussi compliqué à terminer. C’est un peu comme dans les Ch’tis : j’ai pleuré en le commençant et j’ai pleuré en le terminant. L’idée que je ne pourrais plus jamais découvrir cette super série me brise le coeur et j’ai envie de me donner un coup sur la tête, oublier et tout redécouvrir. Mal me manque… Surtout. Et Alina. Et Nikolai. Et Genya. Et tous les autres…

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s