Akira, T2.

Synopsis : Capturé par l’armée et envoyé dans un laboratoire secret, Tetsuo prend petit à petit conscience de l’étendue de ses pouvoirs. Le Colonel espère que le jeune garçon, devenu le Numéro 41, sera l’un de ses plus brillants cobayes, mais Tetsuo possède une force indomptable : le goût de la rébellion. Une fureur chaotique stimulée par l’appel d’Akira dont les rêves filtrent à travers les tonnes de béton sous lesquelles il dort. Parmi les initiés, certains ont déjà compris que l’enfant va s’éveiller…

Ce second tome nous permet de découvrir davantage autant sur la situation de l’etat et celle des groupes clandestins. On en apprend aussi davantage sur Akira, notamment avec le personnage de Tetsuo et celle des trois autres personnes étranges qui ont des supers pouvoirs.

Ce second tome retrace une seule partie de la vie, dans le sens où : toutes les pages parlent de la même soirée, qui s’éternise et prend en puissance au fur et à mesure. Si dans le premier tome, il y avait une réelle mise en place de la base de l’intrigue, ici, ce n’est qu’une suite logique de l’action et du mystère.

Nous ne sommes plus simplement spectateurs de l’histoire, mais nous plongeons dedans : ressentons les émotions, les sentiments des personnages, vibrons à chacune de leurs actions, soupirons, hurlons et surtout : vivons. Nous sommes installés à notre insus au milieu de tout ce joli bordel, toujours bordé par des traits et des dessins sublimes et prenant.

Les dessins sont ici vraiment importants, parce que chaque souffle, chaque mouvement, chaque tressaillement est retranscris pour qu’on le vive avec eux. Tous les personnages sont ici des amis, des connaissances, des ennemis qu’on voit évoluer, qu’on peut comprendre, qu’on peut suivre. Et tout ça, grâce à des dessins tellement précis.

L’histoire suit son cours, longeant une rivière semée d’embuches, de mystères et de faits scientifiques qui prennent aux tripes. Malgré les caractères bien différents des personnages, on peut voir une réelle connexion entre eux pour créer une histoire qui en vaille la peine. Si c’est un culte du manga, ce n’est pas pour rien et je suis vraiment heureuse de le découvrir aujourd’hui.

Si au début on se demande comment tout ça va se terminer, on n’est jamais sûre de rien. L’intrigue est installé d’une telle manière que chaque réponse qu’on pense trouver est en réalité une partie minime de la réalité. Et c’est bien ça qui attise et qui créer tout le charme de l’oeuvre.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s