Blue Spring Ride, T1.

Tome suivant

Synopsis : À son entrée au lycée, Futaba s’est transformée. Douce et féminine au collège, elle devient plus énergique et garçon manqué. La jeune fille veut changer pour ne plus être mise à l’écart par ses camarades. Mais ses nouvelles amitiés sont artificielles et Futaba va bientôt remarquer les limites de son changement de personnalité… Un jeune homme va l’aider à prendre un nouveau départ. Ce garçon ressemble étrangement à son premier amour, serait-ce lui ?

Ao Haru Ride est connu comme étant un des shojos les plus intéressants des dernières années, et c’est enfin en me lançant dedans que je comprends pourquoi. C’est pleins de douceurs, d’amour, de tendresse et d’écoute. Au côté de Futaba, nous allons évoluer à travers un amour qui semble infini. Comme si… Il avait toujours été là.

Derrière cette douceur, on retrouve aussi une touche de réalisme. Ce n’est pas simplement un shojo tout beau, tout rose. Il y a de nombreux moments simples et humains, avec des réactions et des doutes, des sentiments et ressentiments, des colères et des déceptions. Si Tanaka n’est plus le même qu’au collège, si en grandissant il a changé de caractère, a pris en maturité, a mué, a vue son corps se développer… C’est aussi normal. Et si au lycée il est aussi différent, c’est peut-être aussi parce qu’il a subi des grands changements dans sa vie personnelle entre temps.

Futaba était une fille discrète, timide, qui ne supportait pas l’attention des hommes au point de les rejeter et de s’attirer la foudre. Aujourd’hui, au lycée, elle ne cherchera pas à les rejeter volontairement, mais à les repousser en se cachant derrière un masque de garçon manqué, de fille inélégante, dans une culture japonaise où là femme est censée être belle et douce en toute circonstance.

Heureusement, Tanaka arrivera à voir à travers elle, comme il avait déjà réussi au collège. Il arrivera à la voir, mais instaurera une certaine distance entre eux. S’il dit lui-même qu’il fait ce qu’il veut, quand il veut, sans réfléchir : on réalise bien vite que tout ce qu’il fait à un rapport avec elle et c’est plutôt agréable pour mon petit coeur.

Même si je vois une certaine volonté de créer un personnage tourmenté en Kô (Tanaka), un personnage assez méchant, effrayant, mystérieux… Je vois surtout en lui un grand coeur et quelques peines que Futaba va tout faire pour essuyer. C’est avec beaucoup de joie que je me délecte des prochains chapitres où je vais tomber amoureuse de lui.

Depuis longtemps je le vois passer sous mon nez, et encore plus depuis que la série est terminée. Il m’aura fallu un temps avant de m’y lancer, mais finalement : je suis contente de découvrir cette histoire sans devoir attendre chaque tome. Je plonge dedans en découvrant tout et en prenant le temps de tout découvrir. C’est vraiment agréable !

Note : 4 sur 5.

Les autres tomes :

Tome 1Tome 2Tome 3Tome 4 │ Tome 5 │ Tome 6 │ Tome 7 │ Tome 8 │ Tome 9 │ Tome 10 │ Tome 11 │ Tome 12 │ Tome 13 │

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s