Ce que l’écriture m’a apporté…

Pour être honnête, je cherchais depuis quelques semaines à faire un article un peu spécial. Sans forcément de raison particulière, juste pour retrouver un peu de vie à mon blog, parce que je le trouve assez mort depuis quelque temps. Alors j’ai eu quelques idées, ci et là, puis je ne sais comment, d’un coup, j’ai eu envie d’écrire avec mon coeur.

Pour ceux et celles qui ne le savent pas, j’écris énormément à côté : des histoires de toutes sortes, des nouvelles, des récits, des passages de mes émotions. Je suis quelqu’un qui est beaucoup dans l’émotion, peut-être que c’est parce que je suis balance, je ne sais pas. En tout cas, je vis certaines choses qui peuvent paraître anodine pour certains, comme de grands moments pour moi. Je ressens des choses bien trop forte des fois, pour un aussi petit corps.

J’ai commencé à écrire quand j’étais plus jeune, vers 14 ans environ. À l’époque, c’était surtout un échappatoire. J’écrivais des histoires en mettant en scène les personnes que j’aimais le moins comme étant de véritable monstre et le personnage principal (subtilement moi) prenait sa revanche sur eux et leur clouer le bec. Alors que dans la réalité, j’encaissais tout sans broncher. Donc, ça a été une vraie bénédiction que je sois tombée dans l’écriture. Je pense que sinon, j’aurais appris les lancées de couteaux… Quoi qu’en y réfléchissant, ça aurait pu être super cool aussi.

J’ai continué d’écrire, dans des moments vraiment compliqué de ma vie, ça me permettait d’évacuer toute ma haine et ma douleur. Notamment à une période sombre de ma vie, où j’ai vécu la mort d’un ami d’enfance. À ce moment-là, je suis tombée dans une sorte de dépression nerveuse avec laquelle j’ai du bataillé et dont l’écriture m’a énormément soulagé. Dans les films, on voit souvent les psy dirent qu’il faut écrire une lettre, ou un texte, ou ce qu’on ressent et ça permet d’y mettre des mots et un sens, et pour moi c’était réel. J’ai énormément écrit dans cette période, des choses tristes et moins tristes, mais chaque mot qui sortait sur le papier était tout droit sortit de mon coeur. Notamment un texte que j’ai vraiment eu du mal à faire sortir, mais qui m’a apaisé.

 » Il m’arrive de regarder dans le passé et de me dire que j’ai bien avancé. Petit-à-petit, je reprends goût à la vie. Ça ne sera jamais comme avant, jamais plus la vie aura le même goût que lorsque tu étais là, mais j’arrive des fois à en avoir l’illusion. C’est comme si tu n’étais jamais parti. Au fond, t’es toujours là, à travers moi et ceux qui t’aime. Tu me manques, tellement que c’en est douloureux mais la douleur devient tellement habituelle que je ne la ressens plus autant. C’est comme un énorme trou dans ma poitrine qui me lacère de l’intérieur. Mais la douleur est constante et j’ai fini par m’y habituer. Des fois, c’est plus fort et à nouveau je ressens quelque chose, mais c’est presque fantastique parce que je ressens enfin quelque chose. Je suis devenue immunisé contre la douleur et c’est horrible. J’ai besoin de me sentir vivante. Malgré que je sois morte avec toi.  « 

Quand je vous écris ces mots, ce n’est absolument pas de la pitié que j’attends, bien au contraire. Je n’attends rien, en réalité. Peut-être que c’est aussi une façon pour moi de vous dire que tout peut être surmonté, que quoi qu’il arrive, un jour meilleur arrivera. J’avais aussi envie de vous écrire tout ça parce que je voulais que vous sachiez que vous n’êtes pas seuls. Vous êtes avec vous, chaque instant, chaque jours, chaque minutes et vous pouvez faire de grandes choses seuls. Pour moi, l’écriture a été un réel atout, une vraie force, et sachez qu’en chacun de vous réside cette force. Il suffit de la trouver. Ça peut être l’écriture, la peinture, la lecture, la chanson, l’escrime, le foot, le basket, le tennis, le jogging, et tellement d’autres choses que vous pouvez faire seuls.

Puis, après ces périodes compliqués, j’ai eu de nombreuses magnifiques périodes. J’ai rencontré des personnes formidables, j’ai eu des amours, des ruptures, des pleurs, et des éclats de rire. J’ai eu tout ce que la vie a à offrir et qui fait qu’on mérite de la vivre. J’ai eu beaucoup de chance. Tout ça, je pense que c’est grâce à l’écriture, grâce à moi, grâce à cette force qui se cachait au fond de moi.

 » En réalité, je veux pas qu’on me dise que ça va aller, que j’ai bien fait, que je suis forte. J’ai juste envie qu’on me dise que j’ai le droit de pleurer, que oui ça fait mal, que je peux être faible.  « 

Je ne sais pas trop en quoi consiste cette article, en réalité. Je pense que j’avais juste besoin d’écrire un peu et vous faire découvrir une partie de ma vie, de mon moi. Que vous me voyez autrement que comme la bloggeuse qui lit des mangas. Que vous me voyez comme une humaine qui, comme vous, ressent et vit des choses.

Aujourd’hui, l’écriture reste une partie importante de ma vie. Que ce soit professionnelle et personnelle. J’écris pour me soulager, oui, mais aussi parce que j’ai fini par aimer ça, par en avoir besoin, par en avoir envie. J’ai fini par me dire que tous ces univers que j’ai découvert à travers les livres, j’ai aussi envie de les créer. Moi aussi j’ai envie de faire une différence, de construire un monde à moi et de pouvoir y faire voyager des gens.

Alors je voudrais aussi vous remercier, tous, parce que vous faites aussi vivre ce monde qui est le mien à travers ce blog. Vous faites vivre ma passion alors merci à tous.

2 commentaires sur “Ce que l’écriture m’a apporté…

  1. L’écriture peut être un bon exutoire. Ce n’est pas bon de garder tout pour soi. Personnellement, je me fais des films dans ma tête où je me venge. Ensuite, la lecture est pour moi un bon moyen d’oublier un peu la réalité.

    Merci d’avoir partagé cet article avec nous.

    Aimé par 1 personne

  2. « Quand je vous écris ces mots, ce n’est absolument pas de la pitié que j’attends, bien au contraire. »
    Je rebondis sur cette phrase en particulier, pour dire que selon moi, quelles que soit les raisons pour lesquelles tu écris, elles sont légitimes et si ça te fait du bien de l’écrire, c’est le principal.

    J’ai trouvé ton article touchant et si écrire te fait du bien, tu as raison de continuer. Je pense que c’est ça le principal !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s