Blue Spring Ride, T2.

Tome précédentTome suivant

Synopsis : Une nouvelle année commence. Aidée par Kô, Futaba va prendre son destin en main. Elle décide de s’imposer dans sa nouvelle classe en devenant déléguée. Mais Futaba n’a pas l’esprit d’une meneuse, et nouer une véritable amitié n’est pas si facile…

Dans ce tome, on voit la relation entre Ko et Futaba devenir un peu plus réelle, mais à côté de ça : on voit leur bande d’amie se créer. Si on s’en doutait dans le premier tome, ici, ça se confirme. Ko semble être un garçon que tout le monde adore, mais qui a l’air d’être assez froid quand il est avec Futaba, comme s’il se laissait aller ou alors qu’il cachait ses réelles sentiments… Quant à Futaba, on voit ici le courage qu’elle prend afin de faire changer les choses et de faire évoluer sa vie et celle de ses camarades de classes. Elle ne veut plus être une simple lycéenne, mais elle veut voir un vrai changement, qui semble être très audacieux de sa part.

On réalise encore une fois le manque de confiance en elle que ressent Futaba, alors qu’on la voit se battre pour s’améliorer et devenir une personne meilleure et plus forte, malgré les difficultés qu’elle a su sa route. Pourtant, si nous ou Kô voyons sa force d’esprit, pour elle, elle est bien loin de le comprendre. Surtout au côté de Kô qui arrive à tout faire sans lever le petit doigt. Mais il n’y a aucune jalousie dans ses propos, juste de l’admiration, et c’est aussi ce que j’adore dans la culture japonaise, parce qu’ils ne cherchent pas forcément à descendre une personne qui arrive à monter, mais à la suivre sur sa montée.

En dehors de nos deux personnages principaux, on découvre aussi Yuri, qui est une jeune douce et gentille, subissant une sorte de harcèlement au lycée et dont Futaba fera tout pour l’aider. Après, nous avons Murao qui est une louve solitaire, assez froide et introvertie, pourtant, on voit ici qu’elle cache certains secrets sur ses fréquentations et qu’elle a une certaine crainte de connaître les autres. Puis enfin, pour ramener un peu de testostérone dans le groupe, nous avons Kominato qui est amoureux de Murao, et qui a l’air toujours de bonne humeur. Cette petite bande a l’air d’être partie pour de grandes aventures !

Chacun différent, on voit bien qu’ils ont tous envie de se battre pour quelques choses. Tandis que Futaba se bat pour devenir une meilleure personne, on voit que Murao et Yuri aussi : Murao cherchera davantage à devenir une personne moins seule et à tisser de vrais liens d’amitié, tout comme Yuri qui semble vouloir s’intégrer davantage à un groupe en douceur et avec gentillesse. Kô a l’air de vouloir prouver quelque chose… Mais sans que je ne sache réellement quoi et quand a Kominato tout semble aller pour lui, tant que Murao est dans les parages.

Au final, on se rend bien vite compte que ce ne sont que des adolescents, que nous accompagnons, à travers les épreuves et les joies, l’amour et la haine… Mais il reste quelque cliché bien ancré dans l’histoire, comme l’amour de Yuri pour Kô, alors que Futaba allait enfin s’avouer ses sentiments, puis la nonchalance de Kô, comme s’il était un badboy alors qu’il est juste super gentil. C’est un peu dommage, tous ces clichés, surtout quand on voit la relation entre Futaba et Kô si réaliste pour un shojo… Mais bon, c’est aussi le risque du métier !

Note : 4 sur 5.

Les autres tomes :

Tome 1Tome 2Tome 3Tome 4 │ Tome 5 │ Tome 6 │ Tome 7 │ Tome 8 │ Tome 9 │ Tome 10 │ Tome 11 │ Tome 12 │ Tome 13 │

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s