Maid Sama !, T1.

Synopsis : Misaki, la déléguée de classe, est intraitable en ce qui concerne les comportements des garçons de son lycée envers les filles. Elle chasse les revues coquines et les tenues indécentes, et est bien sûre la terreur des garçons ! Mais Misaki a un lourd secret : elle travaille dans un Maid café, vêtue comme une soubrette et faisant des courbettes aux clients ! Un jour pourtant , un garçon de son lycée entre dans le café…

Tome suivant →

Avec cette nouvelle série, ce nouveau shojo, je découvre un nouvel univers remplis de force et de caractère. Avec Misaki comme personnage principale, il ne peut pas être autrement. C’est une jeune fille brisée, à cause d’un passé familiale compliqué, qui se met à haïr la gente masculine. En tant que présidente du BDE du lycée, qui a été longtemps un lycée masculin, mais qui devient mixte depuis peu : elle s’est engagée à dégager l’horreur que les hommes apportent à l’école : magazine porno, chemises déboutonnés, cheveux décoiffés, propos sexiste et sexuel… Elle s’acharne.

Ce nouveau personnage permet de découvrir une jeune fille plein de courage qui s’est battu afin de devenir plus forte, plus confiante, qui devient un point de confiance pour beaucoup de personnes. Passant presque toutes ces journées à hurler contre les garçons de son lycée, elle donne une image de tyran, mais au fond, on se rend bien compte que ce n’est qu’une façon d’extérioriser sa colère et sa haine, en voulant sauver son lycée comme si ça pouvait l’aider à aller mieux dans sa propre vie.

Pourtant, sa situation familiale l’entraîne dans des situations compliqués, notamment avec son emploi qui est celui de serveuse en tenue de soubrette. En tant que présidente qui se bat contre l’horreur que les hommes peuvent faire, être une soubrette est un gros problème pour elle. Elle tentera par-dessus tout de le cacher, jusqu’au jour où l’un des élèves la croisera habillé en tenue.

Usui est le populaire du lycée. Un peu cliché… Mais un bon petit cliché. C’est aussi l’un des meilleurs du lycée et l’un des plus performant en art martial. Souvent reconnu par Misaki pour son tact à rejeter les déclarations des filles et à les faire pleurer, elle n’a pas beaucoup d’attache envers lui et ne s’y intéresse pas forcément.

Quand il la croisera, alors qu’elle s’imaginera qu’il allait le dire à tout le monde, comme je le pensais aussi pour faire un moyen de pression, en réalité : il s’inquiète pour elle, commençant à s’intéresser à sa vie et à son état de santé. De là, on voit qu’un début de relation saine et attachante peut recommencer.

On voit qu’Usui prend soin d’elle, tâchant de l’accompagner dans chacune de ses actions afin de s’assurer qu’elle aille bien. Habitué à se démener sans penser à elle, il devient un regard supplémentaire pour la protéger contre les autres, mais contre elle-même aussi. C’est une vraie relation assez saine et relativement positive qui se créait entre les deux personnages, même si elle ne souhaite pas davantage, ou du moins, ne se l’avoue pas encore vraiment. Mais ça annonce une histoire d’amour intense !

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s