Royal Saga, T5 : Convoite-moi.

Tome précédent │ Tome suivant →

Synopsis : Après les aventures passionnées de Clara et Alexander, Geneva Lee met en scène Belle Stuart, la meilleure amie de Clara, une très jolie jeune Anglaise aussi effrontée qu’old school ! Un mélange explosif. Pour brouiller les pistes des chacals qui veulent la peau du bel avocat Smith Price, il vire la jolie Belle Stuart, avec qui il vit une passion torride, de son cabinet, mais pas de sa vie. Belle en profite pour démarrer son grand projet entrepreunarial : Bless, une start-up de location de vêtements siglés. Il faut toute l’amitié de Clara et Edward, l’énergie communicative de tante Jane et de Lola pour aider Belle à surmonter les montagnes russes de sa relation avec Smith tout en démarrant sa boîte, sans compter les ennuis que sa mère ne cesse de lui mettre dans les pattes. Belle a-t-elle les reins assez solides pour supporter une histoire érotique ensorcelante avec un homme qui ne lui dit pas toute la vérité sur son passé ? Quel prix est-elle capable de payer pour se sentir libre et vivante ?

Ce cinquième tome nous permet de mélanger à la fois la romance de Clara et Alexander et celle de Belle et Smith. Si dans le quatrième tome, il n’y avait qu’une très légère présence de ces deux couples, il est ici important de découvrir que l’un va avec l’autre. De plus, on découvre aussitôt de nombreuses choses concernant Smith et retrouvons la force et le caractère de Alexander.

Suivant un peu la même logique que la première trilogie, nous découvrons une sorte de suite évidente dans l’histoire : Clara et Alexander s’étaient tournés autour, avant de tomber amoureux, de devoir se séparer à cause de responsabilité qui leur mettaient une trop grosse pression, puis il y a eu de la violence, des drames et enfin le bonheur. Pour Belle et Smith, ça se reproduit un peu dans le même sens. La différence majeur est celle du caractère de Belle.

Si Clara était un personnage vraiment calme, soumis, on découvre en Belle une vraie force et un vrai courage qui lui permet de s’incruster dans chaque problème et arriver à tout retourner jusqu’à trouver une solution. On découvre aussi ici sa force de caractère grâce à son implication dans sa nouvelle entreprise : Bless. Respectueuse, forte, courageuse, passionnée, culottée, confiante et intrépide, Belle aura réussi à s’imposer dans un univers pleins de brutalité et de domination.

Sa relation avec Smith aura été la cerise sur le gâteau. Malgré un passé envahissant et sombre, on apprend à connaître en cet homme une grande part de bonté et de douceur qu’il ne révèlera qu’en présence de sa Belle. Mais en y ajoutant les parties concernant le sexe, on y retrouve aussi un caractère fort et impétueux. Il aura su me plaire à travers toutes ces pages, même s’il est arrivé que je veuille arrêter de lire à certains passages, ressentant une certaine pression dans mon estomac.

Leur relation n’est pas vraiment saine, en soit. Même si Belle arrive à tenir tête, on voit bien souvent que Smith préférera faire des choses sans lui demander son consentement, l’obligeant, la mettant au pied du mur pour qu’elle lui obéisse. Dans cet univers dangereux et où la soumission est de la partie, je ne peux pas vraiment juger, mais il est arrivé que je n’arrive pas à lire tellement la chose m’insupportait.

À côté de ça, l’histoire aura réussi à me charmer, me faisant voyager toujours un peu plus. En espérant que ce troisième tome de cette seconde trilogie ne sera pas aussi dramatique et horrible que celui de la trilogie Carla et Alexander. J’aurais bien besoin d’un vrai happy ending sans prise de tête et remplie de bonheur et d’amour. En espérant que la vie professionnelle de Belle saura se démarquer et prendre en puissance.

Ce que j’ai aussi beaucoup aimé dans ce tome c’est la nouvelle influence de notre premier couple, Clara et Alexander, dans celle de Belle et Smith. Retrouver l’amitié Clara/Belle m’a fait du bien, même si j’en attends bien plus dans le troisième et dernier tome ! En bref, ce tome aura été agréable à la lecture, pleins de vies et d’émotions, tout en gardant une certaine pression amoureuse et sexuelle qui aura réussi à me déranger certaines fois. Mais j’avoue que les amoureux de Londres sont sexy et attachants.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s