Le Sang et la Cendre, T1.

Tome suivant

Synopsis : Alors que la rivalité grandit entre deux royaumes ennemis depuis toujours, une jeune femme dont le destin était tout tracé voit ses certitudes voler en éclats, et plus que tout… son cœur. Une pucelle… Choisie depuis sa naissance pour inaugurer une nouvelle ère de son royaume, la vie de Poppy n’a jamais vraiment été la sienne. Ses parents ont été tués quand elle était jeune et elle vit depuis recluse et surprotégée. Une vie solitaire, sans être touchée ni même regardée, sans contact avec l’extérieur et avec un seul moment à attendre : le jour de son Ascension. Un devoir… L’avenir du royaume tout entier repose sur les épaules de Poppy, mais elle n’est pas sûre de vouloir de cette destinée. Parce qu’elle a un cœur, une âme et qu’elle préfèrerait combattre les créatures qui ont causé son malheur. Et quand Hawke, un garde d’honneur chargé de la protéger jusqu’à son Ascension, fait irruption dans sa vie, il remet en question ses croyances, jusqu’à la tentation de l’interdit. Un royaume… Abandonné par les dieux et craint par les mortels, un autre royaume déchu se soulève, déterminé à reprendre ce qui lui est dû par la violence et la vengeance. Et alors que la menace se rapproche, Poppy est non seulement sur le point de perdre son cœur et d’être jugée indigne par les dieux, mais aussi sa propre vie à mesure que tout ce qui constituait son univers s’écroule inexorablement ?

Après plusieurs semaines d’attentes dans ma PAL, ce petit roman s’est retrouvé dans mes mains. Puis, les partiels ont commencé et j’ai fini par le laisser au bout de quelques pages. Heureusement, dès que le dernier partiel s’est terminée, j’ai sauté dessus. Et je n’ai pas été déçu. Ce fut un véritable coup de coeur pour moi.

Je suis une adepte des romances fantasy, je les adore. Bon, de toute façon, tant qu’il y a de la romance j’adore, mais avec de la fantasy… C’est encore mieux. Et si je vous dis : une jeune femme forte et indépendante ? Des personnages forts et féministes (oui, oui, même les hommes!!) ? Une romance interdite entre la personne la plus protégée du royaume et son garde du corps ? Des combats sanguinolents ? Une reconquête d’un pays ? Des méchants, des gentils ? Des êtres capables de vous broyer ? Oui, bienvenue, Le sang et la cendre est fait pour vous.

Poppy est une jeune femme que personne ne peut approcher. Elle est appelée la Pucelle, l’élue des dieux, et doit se préserver du monde jusqu’à ses dix-neufs ans où elle sera élevée vers les dieux. Elle n’a pas le droit de parler avec les autres, elle ne peut pas sortir de sa chambre sans un voile qui cache son visage, elle ne peut pas avoir d’ami, ou avoir la moindre relation amoureuse. Elle doit être pure. Sauf que Poppy n’aime pas vivre ainsi.

Elle veut savoir se défendre, elle veut ressentir des émotions, elle veut avoir des relations, elle veut compter, elle veut vivre. Et tout l’empêche d’être ainsi, mais heureusement, elle a la chance d’être entourée par un garde personnel qu’elle considère comme un père, une dame de chambre comme sa meilleure amie et… Bientôt, elle rencontrera l’amour.

Hawke est différent des autres. Il n’a pas peur de son titre de Pucelle, il voit à travers ce voile blanc de pureté et il la voit vraiment. Elle est Poppy, pas Penellaphe la Pucelle. Elle est une personne intrigante et intéressante, qui a pleins de choses à vivre. Et c’est ainsi qu’il fera tout pour lui faire vivre toutes ces choses.

Sauf que le royaume dans lequel ils vivent n’est plus aussi serein qu’il n’y paraît. Le Roi des ténèbres veut prendre le pouvoir et de nombreux combats se jouent, avec des êtres abominables. Et Poppy fera tout pour protéger ceux qu’elle aime à travers des combats et des guerres qu’elle devra effectuer sous anonymat. Sauf que le monde perd de plus en plus sa couleur…

Et quand tout semble allait pour le mieux, il se passe forcément quelque chose. Si Poppy a toujours vécu dans un univers empli de trahison et de mensonge, c’est en apprenant la vérité qu’elle réalise que tout devient pire qu’un cauchemar. Mais bien évidemment, notre Poppy reste forte et courageuse, et se relèvera malgré les tempêtes.

Dès lors qu’il y a une femme forte et indépendante, j’adore. Avec Poppy, c’est un réel plaisir de la voir évoluer chaque jour. Elle reste toujours assez innocente, à cause de son éducation, mais ça ne l’a jamais empêché de se battre pour découvrir le monde, pour grandir, murir, voir derrière les dires de son enfance. Elle devient au fil des pages une personne à part entière, quittant son rôle de Pucelle si compliqué.

Note : 5 sur 5.

2 commentaires sur “Le Sang et la Cendre, T1.

Répondre à Light And Smell Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s