Une dette à…, T2 : Une dette à effacer.

← Tome précédent.

Synopsis : Il a volé ma main, mais je ne lui permettrai pas de voler mon cœur. Le pire jour de ma vie, mon propre sang m’a trahie. Vendue à un homme aussi beau que terrible pour rembourser la dette de mon père. Easton Van Buren m’a prise et enfermée dans son manoir. Cet homme diabolique voulait plus que mon corps… Alors, je me suis enfuie. Mais quand le trophée d’un homme riche s’échappe… Il est prêt à tout pour le ramener entre ses griffes. Prêt à tout pour forcer son cœur à tomber amoureux… Et à se soumettre.

Ce second tome aura réussi à clôturer cette duologie sans accroc. Pour une fois, je ne me retrouve pas au milieu d’une histoire où le bien et le mal se battent à un point ridicule. C’est une fin assez simple, douce, qui montre à quel point l’Homme peut changer, tout en restant lui-même. Cela clôture vraiment bien l’histoire.

Charlotte est une femme qui reste courageuse et forte, à travers les chapitres. Elle prend même du cran au fur et à mesure qu’elle se laisse guider par ses pensées. Passée toute sa vie à se taire devant un père envahissant, elle découvre enfin ce qu’est la liberté. Une certaine forme de liberté, du moins. Que Easton tente tant bien que mal de lui retirer, tout en l’adorant.

Easton est un vrai connard arrogant, ce n’est un secret pour personne. Il veut quelque chose ? Il l’obtient. Et quand il a vu Charlotte il y a presque dix ans, il a su qu’il la voulait. Au point qu’aujourd’hui, ce soit sa femme, sa prisonnière, sa captive. Mais si à l’origine tout n’était qu’une histoire de vengeance, on réalise au fur et à mesure que ce sentiment se transforme en quelque chose de plus beau.

Ce début de roman nous permet de voir la transition entre ce que veut Easton et ce dont rêve Charlotte, pourtant, quand l’un obtient ce qu’il veut, l’autre perd sa joie. Ce n’est qu’en se laissant complètement aller qu’on découvre quelque chose de plus intense entre eux. Mais ce ne sera qu’au détriment de certaines personnes qui finiront par le payer.

Cette duologie est intéressante à découvrir, c’est l’un des premiers dark romance que j’apprécie autant et je suis ravie de l’avoir découvert. Easton ne m’aura pas charmé comme d’autre hommes dans les livres, mais il m’aura fait voir certaines choses d’un oeil nouveau. Ce fut une belle découverte.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s