Layla.

Synopsis : Lorsque Leeds rencontre Layla, il est sûr que c’est la femme de sa vie. Leur amour est profond, l’alchimie parfaite entre eux. Ils s’aiment tout simplement, mais leur relation est menacée par un terrible accident qui conduit Layla à l’hôpital pour un long séjour. Lorsqu’elle en sort, Leeds lui propose de retourner dans le Bed&Breakfast où ils se sont rencontrés, pour sa période de convalescence. L’atmosphère paisible sera parfaite pour la jeune femme encore fragile et cela leur permettra de se rapprocher à nouveau. Car Layla est différente de celle qu’il a connue. Est-elle encore affectée par l’accident ? A-t-elle définitivement changé ? Et puis, il y a Willow, qui réside aussi dans le Bed&Breakfast. Qui est-elle ? Et pourquoi Leeds se sent-il irrésistiblement attirer par elle alors qu’il aime profondément Layla ?

À l’origine, je ne savais pas trop dans quoi je me lançais. J’ai tellement entendu parler de Colleen Hoover que quand j’ai vu ce roman disponible sur NetGalley, j’ai sauté sur l’occasion. Il fallait que je découvre un peu plus de ses oeuvres, après Jamais Plus que j’avais apprécié, mais sans plus. Comme je ne m’attendais à rien et que j’ai fait exprès de ne pas lire la quatrième de couverture pour avoir toutes les surprises, j’ai découvert chaque instant avec beaucoup d’appréhension et de surprise.

Le début de l’histoire me paraît être incroyable, avec une romance coup de foudre et une alchimie intense, tout ce que j’aime. Alors là, je me dis : c’est donc ça les romances à la Colleen Hoover ? Je valide. Mais… Bien sûr, il y a un mais, parce que j’ai rapidement compris ce qu’était réellement la plume de cette autrice : j’ai rapidement plongé dans une histoire complètement hors du commun, complètement déconnecté de la réalité.

Je ne m’attendais à rien en particulier, à part une histoire d’amour bien niaise et pleines de sentiments. Si c’était ce que j’attendais, j’ai été déçu. Mais une fois que j’ai continué à lire, ce n’était plus les papillons qui volaient dans mon ventre, mais une grosse boule de malaise qui me forçait d’une certaine façon malsaine à continuer l’histoire. Tout était trop étrange, trop hors du commun, trop… trop. Et je voulais savoir, même si j’allais en devenir folle.

Je me suis sentie perdre pieds plusieurs fois, confronté à une situation tellement étrange et improbable que je n’arrivais pas à concevoir la chose. Souvent, je me suis arrêtée de lire pour reprendre du recul et me dire : qu’est-ce qui est bien et qu’est-ce qui est mal dans cette situation ? Mais jamais je n’arrivais à trouver les mots justes pour véritablement comprendre l’action. Et ce fut une lecture aussi incroyable que terrible pour mon cerveau qui ne voulait pas comprendre autant de chose.

Le personnage de Leeds est aussi détestable qu’adorable dans ses actions, ce qui m’a le plus dérouté. Je n’arrive pas à le haïr, mais je ne peux pas l’aimer entièrement après toutes ses réactions. Je n’arrive plus vraiment à me positionner et je sens que mon cerveau ne réalise toujours pas tout ce qui s’est passé.

Tout comme le personnage de Layla que j’ai adoré dès les premières pages, avec son caractère et sa folie, mais tout le reste du roman m’a vraiment mis perplexe devant tout ça. Qui est-elle ? Qui est-il ? Qui suis-je ? Oui, j’en suis venue à douter de moi-même.

Mais ce fut une expérience vraiment incroyable. Je n’avais jamais lu un roman qui m’ait autant bouleversé sur le plan psychique. Mais je ne suis pas sûre d’aimer vraiment ça… Parce que clairement, même en le fermant et en arrêtant ma lecture, je me retrouvais à regarder autour de moi pour me dire : et si c’était vrai ?

Si tout le roman m’a mis dans une atmosphère vraiment particulière, avec une boule au ventre et une incompréhension sur le bien fondé du bien et du mal, la fin aura réussi à apaiser mes émotions. Cette histoire m’aura bouleversé plus que je ne voudrais l’admettre et maintenant que je l’ai terminé… Je ne sais plus quoi en penser.

Note : 3.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s