II. Aide-moi à vivre.

Nous passons notre vie à nous cacher, que ce soit derrière un sourire factice, un bel étalage de bijoux ou un air sombre et impénétrable. Nous nous cachons derrière des secrets, des mensonges, des idées inventées. Mais ce jour là, Kate ne s’attendait pas à rencontrer quelqu’un comme lui. Il allait bouleverser toutes ses certitudes et l’entraîner dans un univers à la fois sombre et si lumineux. Pour lâcher prise, il faut se laisser tomber. Et quand elle s’abandonne, elle découvre ce qu’est vivre.

Tome précédent : Aide-moi à oublier.

Kate est une jeune privilégiée de Manhattan, elle a une vie qu’on pourrait considérer comme parfaite : un petit-ami qui l’aime depuis la maternelle, des parents riches et gentils, un grand frère qu’elle adore, des études de droits qu’elle aime. En soit, elle a tout pour être heureuse. Mais le jour où son petit-ami la largue, où elle se retrouve confrontée à la réalité, elle est obligée de voir les choses différemment.

OK, elle n’était pas amoureuse, mais est-ce que c’est une bonne raison pour se faire larguer ? Peut-être. Mais elle s’était plutôt bien habituée à sa présence, à son amour pour elle, à son attention. Elle aimait être le centre du monde de quelqu’un. Mais maintenant que c’est fini, elle réalise que tout ce qu’elle croyait sur la vie n’est pas aussi simple. Et c’est là qu’elle le rencontre.

Il est gentil, attentionné, drôle, il voit toujours la vie du bon côté et ne montre jamais ce qu’il ressent, se cachant si bien derrière son sourire. Il est le stéréotype du bon garçon, malgré le fait qu’il vienne du Bronx. Il a eu sa bourse pour entrer à l’université et est en troisième année de médecine. Il est parfait.

Sauf que ce n’est pas le cas. Il cache une partie de sa vie que personne ne connaît et quand Kate apprendra à le connaître et découvrira la détresse dans son regard, elle fera tout pour l’aider. Elle a besoin de vivre autant que lui, et ils devront se battre contre leur propre démon pour y parvenir. Entre sexe, humour, amour et amitié, arriveront-ils vraiment à s’en sortir ?

Disponible sur Wattpad : II. Aide-moi à vivre, de juciebg.

Cette histoire reprend le personnage de la meilleure amie de Kira, du premier tome, Aide-moi à oublier. Kate aura été un personnage que j’ai beaucoup apprécié durant mon écriture du premier tome, et j’ai voulu l’utiliser afin de rendre l’histoire plus mature. Kira était innocente et fragile, tandis que Kate est forte et indépendante. Elle n’a pas beaucoup d’émotion, ou du moins, elle ne sait pas comment les gérer. Et son personnage plus compliqué et intense me stimule.

D’autant plus que le personnage masculin, notre jeune Matteo, est aussi un vrai challenge pour moi. Jusqu’à présent, j’aime écrire sur des hommes forts et arrogants, les stéréotypes du mauvais garçon, mais je suis trop souvent fleur bleu et ils terminent pas être des vrais nounours sans transition. Ici, je veux faire de Matteo un faux-gentil, ou du moins, un mec adorable qui a un passé qui le pourri. Et ça change beaucoup de chose dans ma vision des choses.

Ce second tome est aussi beaucoup (beaucoup, beaucoup) plus spicy que le premier. Kira n’était qu’une jeune adolescente qui ne connaissait rien à la vie et je ne voulais pas la choquer. Mais ce tome avec Kate nous plonge directement dans un décor érotique, où l’abandon de soi est primordial pour vivre. Il est question de lâcher prise, de se donner, de recevoir et d’offrir. Avec des personnages aussi intéressant que Kate et Matteo, je suis plutôt heureuse de pouvoir moi-même me lâcher sur ce genre littéraire.

L’écriture est en cours. Je l’avais déjà commencé il y a quelques années, mais après l’avoir abandonné en plein milieu et l’avoir relu récemment, je me suis rendue compte que c’était une histoire qui pouvait être super, mais que j’avais siiiiii mal commencé. Alors je l’ai reprise de zéro et je suis plutôt heureuse de cette nouvelle version. J’espère qu’elle saura vous plaire !

Vous pouvez lire le premier et le second tome séparément, mais les lire à la suite permettra une meilleure compréhension et puis, Alec et Kira méritent d’être connu aussi. Ce sont mes petits bébés depuis tellement d’année. J’espère que l’histoire saura vous plaire, pour ceux qui se laisseront tenter.

C’est une histoire que j’adore écrire et si vous avez la moindre critique à me faire, je serais ravie de vous entendre. Et pour ceux et celles qui la liront et qui en feront une critique sur leur blog, je serais ravie de vous ajouter sur cet article en citant votre lien. Que ce soit bon ou mauvais, une critique reste une critique et je ne compte pas me blesser si certains me disent que c’est nul. Je suis là pour avancer et découvrir, alors n’hésitez jamais à être honnête.

14 chapitres publiés (+ 2 écrits).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s