L’ombre Des Crows.

Synopsis : Et si l’ombre valait parfois plus que la lumière ? June Crows n’est pas la sorcière la plus aguerrie. En comparaison, son frère jumeau la surpasse, et de loin ! À Londres, June mène une vie paisible au milieu des humains, jusqu’au jour où elle se retrouve embarquée dans des ennuis qui ne sont pas les siens. Le fauteur de trouble ? Lysander Haros. Un démon Umbry qu’elle connaît depuis l’enfance, mais qu’elle semble avoir oblitéré de sa mémoire. Lysander est un Umbry qui, aujourd’hui, représente tout ce que June déteste. Recherché par la milice de la magie, voleur et menteur. Quand il fait irruption dans son échoppe, June est loin de se douter du calvaire qui l’attend. Le destin d’Hollow, ville cachée de la magie, et celui des créatures qui y prospèrent reposent sur un artefact qu’ils doivent retrouver à tout prix. Malgré eux, Lysander et June doivent s’allier. Débute alors une course contre la montre que la haine, les révélations et le désir enveniment. Si June veut simplement retourner à sa vie, Lysander, lui, tente de sauver la sienne.

J’ai découvert ce roman sur TikTok, lors de mes passages routiniers sur l’application : l’autrice parlait de ce roman, mêlant fantasy, romance et du spicy. Évidemment, vous me connaissez, j’ai craqué sans grand problème, surtout en découvrant qu’il était gratuit avec la Kindle. Alors j’ai commencé ce roman et… je l’ai lu en une journée.

June et Lysander sont des personnages originaux, drôles, ouverts et pleins de tendresses. Ce qui m’a le plus touché dans tout ce roman (si on laisse de côté l’amour évident entre les deux personnages), c’est l’ouverture d’esprit derrière certaines actions : le vernis pour les hommes, les hommes qui se laissent à draguer d’autre homme sans que cela n’entache leur masculinité abusive, les personnages bisexuelles… Bref, des gens que je veux dans ma vie, qui ont une ouverture d’esprit incroyable et une mentalité que j’adore.

June est un personnage fort et courageux, avec une innocence qui lui est propre, et une arrogance comme on les aime. Née Crows, elle aura toujours ressenti la pression de son nom, d’autant plus par le fait qu’elle n’a… aucune puissance dans ses pouvoirs. Oui, elle est nulle, en réalité. C’est à peine si la jeune sorcière pourrait allumer une allumette. Mais la June adulte est une femme pleine de fougue, de force, fière et confidente. Ce que j’ai surtout adoré est la mise en avant de l’acceptation de son corps, avec le parallèle de son enfance. Ces moments illustraient bien des passages de la vie de tous les jours et le caractère du personnage.

Lysander… C’est différent. Lui, c’est le stéréotype de l’homme de mes rêves : arrogant, courageux, fort, froid, méchant, puissant, mais si doux, si tendre, si attentionné, si respectueux (bon, ce point, c’est plutôt édulcoré, mais l’idée est là). En clair, Lysander est mon nouveau bookboyfriend. Sans aucun doute, je suis tombée amoureuse de lui durant ma lecture et ai découvert derrière cette façade froide et arrogante un vrai coeur plein de courage, de force et de bravoure.

Dès le début de l’histoire, on plonge dans l’aventure et on n’a pas le temps de s’ennuyer. D’autant plus avec des personnages aussi réactifs et impulsifs. La fin du monde semble proche et si loin à la fois, mais tout ça, baigné et adoucis par une romance comme on les aime. Et puis, même si j’ai souvent du mal avec les flashbacks dans les romans, ici, je n’ai pas été gêné.

Les point de vues changent à chaque chapitre, ce qui, normalement encore, m’agace : ici, encore une fois, pas du tout. Au contraire, j’ai envie de rentrer dans le crâne de June et savoir ce qu’elle cache derrière sa façade de la jeune femme forte et revêche, et ce que Lysander cache derrière son regard noir et son Ombre. J’ai envie de tout savoir d’eux et à chaque nouvelles informations, je me délecte de découvrir la prochaine.

Sans surprise, j’ai adoré pratiquement tous les personnages : sauf un en particulier, à cause de sa possessivité et son égoïsme, mais ça sera pour plus tard. J’ai adoré Sasha et Starla, sans grand étonnement. Et arrivé à la fin du roman, je réalise qu’une suite pourrait… arriver ? Une fin qui nous montre que la vie continue, mais j’ai bien envie de voir ce qu’elle nous réserve ! Alors, chère Kloé Bennett, dis-moi qu’il y aura une suite, je t’en supplie !

Note : 4.5 sur 5.

2 commentaires sur “L’ombre Des Crows.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s