Off-Campus, T1 : The deal.

Tome suivant →

Synopsis : Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant. Mais quand il s’agit d’hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens. Garrett est la star de l’équipe de hockey de l’université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l’équipe. Ils vont passer un drôle d’accord. Elle lui donne des cours et il l’aide à séduire le quaterback de l’équipe de football. Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?

J’ai décidé de m’avancer dans ma PAL durant mes quelques semaines de vacances, mais aussi de lire enfin les grosses séries dont j’entends tout le temps parler, donc Off-Campus fait partie, évidemment. Moi qui suis une amoureuse de la romance, il fallait que je passe le cap un jour où l’autre… Même si je suis davantage tournée vers la romance plus mature, notamment dans un contexte social plus mature que l’université, c’est agréable aussi de se retrouver lancé au centre d’une université avec une équipe de hockey.

Hannah est un personnage que j’ai beaucoup aimé, du début à la fin. Elle est courageuse, forte, indépendante, drôle, elle sait ce qu’elle veut et elle se bat pour ça. On la voit évoluer à travers tout ce petit monde et je trouve ça vraiment touchant de voir qu’elle parvient à réussir une grande partie de ce qu’elle entreprend. Malgré un passé sombre et des traumatismes qui peuvent l’empêcher d’être heureuse, on la découvre vraiment forte et courageuse, prête à réussir malgré tout.

Quant à Garrett, c’est aussi un personnage que j’ai beaucoup aimé. Ce n’est pas simplement sa belle gueule et son rôle de capitaine de l’équipe de hockey qui m’intéresse, mais bien sûr son charisme, son caractère, son humour (un mec drôle, je pourrais vendre un rein pour ça) et sa détermination. Même s’il est le cliché du beau gosse américain, Garrett est bien plus que ça et le prouve au fil des chapitres, avec une tendresse et une honnêteté déconcertante et revigorante. C’est un vrai plaisir pour les yeux et pour l’âme.

Ensemble, Hannah et Garrett sont tout simplement adorables et touchant. Ils sont honnêtes et se complètent d’une façon tout à fait adorable. Ils rigolent, se moquent, se taquinent, se chamaillent, comme un vrai couple le ferait, dans la vraie vie. Ce que j’ai surtout adoré est justement cette simplicité qu’ils ont d’éprouver des émotions l’un envers l’autre : dans les romans, c’est assez simple de romantiser les relations en ayant des surnoms mignons et dégoulinant, mais ici, c’est une relation plus réel. J’ai adoré.

Même si ce roman n’aura pas été un coup de coeur, sûrement parce que je me suis habituée à avoir quelque chose de plus… envahissant, ça aura été une lecture vraiment agréable et surprenante, avec des personnages adorables et indépendants. De toute façon, moi, à partir du moment où tu me glisses un homme qui comprends ce qu’est le consentement, je dis oui… Garrett, oui, avec plaisir.

Note : 4 sur 5.

2 commentaires sur “Off-Campus, T1 : The deal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s