Crescent City, T1 : Maison de la Terre et du Sang.

Crescent City, T1 : Maison de la Terre et du Sang.

Liés par le sang. Tentés par le désir. Déchainés par le destin. Bryce, une jeune femme mi-fae, mi-humaine, a une vie parfaite : elle travaille la journée chez un marchand d'antiquités qui vend des artefacts magiques et fait la fête toute la nuit avec ses amis en savourant chaque plaisir qu'offre Lunathion - plus connue sous le nom de Crescent City. Mais un jour, un terrible meurtre va venir ébranler les fondations de la ville, de même que le monde de Bryce. Deux ans plus tard, son travail ressemble à une impasse et elle se plonge dans l'oubli en écumant les clubs les plus fameux. Mais lorsque le meurtrier frappe de nouveau, Bryce se retrouve entrainée dans l'enquête et doit faire équipe avec Hunt, un mystérieux ange déchu dont le passé noir hante chacun de ses pas. Ce dernier est l'assassin personnel des archanges et il doit protéger la jeune femme, même s'il lui porte peu d'intérêt. A la recherche de la vérité, Bryce et Hunt vont apprendre à se connaître et vont explorer les bas-fonds de la ville jusqu'aux niveaux les plus sombres de l'Anfer où des choses qui dormaient depuis des millénaires se réveillent...

All Saints High, T3 : Angry God.

All Saints High, T3 : Angry God.

Au lycée, Vaughn fascine autant qu’il intimide. Beau comme un dieu, prodige de la sculpture, il a le cœur aussi froid que le marbre qu’il cisèle. Surtout, il est prêt à écraser tout obstacle dressé entre lui et la bourse qui lui permettra de partir en Angleterre pour se former auprès de son mentor. Quand cet obstacle prend les traits d’une concurrente au charme magnétique, fraîchement débarquée dans son lycée, Vaughn comprend qu’il va pouvoir joindre l’utile à l’agréable. Évincer la propre fille de son mentor promet d’être très satisfaisant… Lenora déteste la jeunesse dorée futile qu’elle découvre à All Saints High. Le seul élève qui se distingue est le protégé de son père : Vaughn, un artiste sexy à s’en damner, dont l’ambition et le talent sont sans limites. La noirceur aussi. Mais Lenora connaît le secret qui a fait de lui ce prince sans cœur. Alors, même s’il se comporte en salaud quand il la croise au lycée ou dans l’atelier de son père, elle n’a pas peur de lui. D’un mot, elle peut briser sa fierté éclatante…

L’ombre Des Crows.

L’ombre Des Crows.

Et si l'ombre valait parfois plus que la lumière ? June Crows n’est pas la sorcière la plus aguerrie. En comparaison, son frère jumeau la surpasse, et de loin ! À Londres, June mène une vie paisible au milieu des humains, jusqu’au jour où elle se retrouve embarquée dans des ennuis qui ne sont pas les siens. Le fauteur de trouble ? Lysander Haros. Un démon Umbry qu’elle connaît depuis l’enfance, mais qu’elle semble avoir oblitéré de sa mémoire. Lysander est un Umbry qui, aujourd’hui, représente tout ce que June déteste. Recherché par la milice de la magie, voleur et menteur. Quand il fait irruption dans son échoppe, June est loin de se douter du calvaire qui l’attend. Le destin d’Hollow, ville cachée de la magie, et celui des créatures qui y prospèrent reposent sur un artefact qu’ils doivent retrouver à tout prix. Malgré eux, Lysander et June doivent s’allier. Débute alors une course contre la montre que la haine, les révélations et le désir enveniment. Si June veut simplement retourner à sa vie, Lysander, lui, tente de sauver la sienne.

Les Quatre cavaliers, T1 : Pestilence.

Les Quatre cavaliers, T1 : Pestilence.

Quand Pestilence se dirige vers sa ville, Sara Burn n'a qu'une seule certitude : tous ceux qu'elle connaît, tous ceux qu'elle aime, vont mourir. À moins, bien sûr, que le cavalier aux traits angéliques ne soit arrêté avant. Et c'est exactement ce qu'elle espère accomplir lorsqu'elle tire sur la créature démoniaque et la jette à bas de sa monture. Dommage que personne ne l'ait informée que Pestilence ne peut être tué. Le cavalier – bien vivant et extrêmement furieux – la retient maintenant prisonnière et a hâte de la voir souffrir. Pourtant, après des semaines passées à ses côtés, les sentiments qu'il éprouve pour elle, et ceux qu'elle ressent pour lui, deviennent de plus en plus confus. Sara a peut-être enfin l'opportunité de sauver le monde... mais son cœur, lui, a de fortes chances d'y rester.

L’amour de A à Z.

L’amour de A à Z.

D’un côté, il y a Zayneb, qui a été exclue de son lycée pour avoir dénoncé l’islamophobie de son professeur en plein cours. Elle décide alors de partir chez sa tante à Doha, au Qatar, pour commencer ses vacances de printemps en avance. Se sentant coupable d’avoir en plus causé des ennuis à ses amies activistes, Zayneb est déterminée à devenir une meilleure version d’elle-même : une personne capable de parfois tenir sa langue. De l’autre côté, il y a Adam, qui a arrêté d’aller en cours depuis qu’il a appris qu’il est atteint d’une sclérose en plaques, la même maladie dont est décédée sa mère. Pour pouvoir passer plus de temps avec son père et sa sœur, il décide de rentrer à Doha. Mais il est aussi déterminé à cacher son diagnostic à son père, toujours en deuil. Devant les autres, Zayneb et Adam jouent un rôle, cachant ce qu’ils pensent réellement entre les pages de leurs journaux intimes. Puis la plus merveilleuse des étrangetés se produit : Adam et Zayneb se rencontrent…