Critique cinématographique │ Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai, anime.

Critique cinématographique │ Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai, anime.

Sakuta Azusawaga, lycéen près d’Enoshima, une ville entre ciel et mer, va faire la rencontre de nombreuses camarades atteintes du syndrome de l’adolescence, un trouble qui touche les jeunes souffrant d’un état mental fragile. Parmi elles, Mai Sakuraijima, une fille en costume de lapin, qui se trouve être une actrice dont la carrière a été mise en pause. Le plus étrange, c’est que seul Sakuta est capable de la voir. Pourquoi est-elle invisible ? En cherchant à résoudre ce mystère, Sakuta comprend petit à petit la complexité des sentiments de Mai.

Critique cinématographique │ Sing « Yesterday » for me, Saison 1

Critique cinématographique │ Sing « Yesterday » for me, Saison 1

Synopsis : Dans une petite ville de banlieue située sur une ligne de chemin de fer privée, juste après la grande gare de Shinjuku, quatre étudiants tentent de vivre leurs plus belles années malgré les difficultés et les doutes qu'ils peuvent ressentir. De petits malentendus se transforment parfois en situations compliquées tandis que s'entremêlent leurs [...]

Critique cinématographique │ Kaguya-Sama, Love is War – Saison 2.

Critique cinématographique │ Kaguya-Sama, Love is War – Saison 2.

← Saison précédente. Synopsis : L’académie Shûchiin compte parmi ses rangs les élèves les plus brillants, sur lesquels tous les espoirs reposent. Un jour, au BDE, la vice-présidente Kaguya Shinomiya et le président Miyuki Shirogane se rencontrent et tout laisse à penser qu’ils se plaisent. Mais six mois s’écoulent sans que rien ne se passe ! [...]

Critique cinématographique │ Arte, saison 1.

Critique cinématographique │ Arte, saison 1.

Florence, début du 16e siècle. Dans ce berceau de la Renaissance, qui vit l’art s’épanouir dans toute sa splendeur, une jeune aristocrate prénommée Arte rêve de devenir artiste peintre et aspire à entrer en apprentissage dans un des nombreux ateliers de la ville… Hélas ! Cependant, cette époque de foisonnement culturel était aussi celle de la misogynie, ainsi il n’était pas concevable qu’une jeune femme ambitionne de vivre de son art et de son travail. Les nombreux obstacles qui se dresseront sur le chemin d’Arte auront-ils raison de la folle énergie de cette aristo déjantée ?

Critique cinématographique │ New Girl, Saison 2.

Critique cinématographique │ New Girl, Saison 2.

Après avoir été licenciée de son poste d’enseignante, Jess essaie de trouver une nouvelle carrière. Alors qu’elle commence à sortir avec un médecin, son amitié de plus en plus ambiguë avec Nick entraîne des complications. Pendant ce temps, Cece est à la recherche d’un mari indien convenable au grand désespoir de Schmidt qui l’aime encore. De son côté, Winston rencontre quelques difficultés dans sa carrière professionnelle et dans sa vie amoureuse.

Critique cinématographique │ The Bold Type, Saison 4 [partie 1].

Critique cinématographique │ The Bold Type, Saison 4 [partie 1].

La série suit les carrières, les amitiés et les amours de trois jeunes femmes qui travaillent pour le magazine féminin new-yorkais Scarlet. Après plusieurs années passées comme assistantes, deux d'entre elles ont été promues : Kat est en charge des réseaux sociaux et Jane est désormais rédactrice. Sutton, quant à elle, cherche à obtenir un poste dans le pôle mode du magazine. Le trio va enchaîner les obstacles et s'entraider, chacune va apprendre à mieux se connaitre et ainsi évoluer aussi bien personnellement que professionnellement.

Critique cinématographique │ Dead to me, Saison 2.

Critique cinématographique │ Dead to me, Saison 2.

Après les révélations sur la réelle mort de son époux, Jen ne sait plus où elle en est, surtout qu'elle-même vient de tuer le fiancé de son amie Judy. Comment va-t-elle s'en sortir ? Surtout que dans ce quartier, rien ne peut rester secret bien longtemps. Et puis, comment ce fait-il qu'un jour, cet homme mort revienne toquer à sa porte ?

Critique cinématographique │Les Sorciers de Waverly Place.

Critique cinématographique │Les Sorciers de Waverly Place.

Les Sorciers de Waverly Place raconte l'histoire d'une famille américaine d'origine italo-mexicaine, les Russo. Elle est composée du père, Jerry Russo, ancien sorcier qui a abandonné ses pouvoirs pour épouser une mortelle, Theresa, avec qui il a eu trois enfants : Justin, l'aîné de la famille, Alex, rebelle en échec scolaire, principale héroïne autour de laquelle s'articule la série, et leur petit frère Max. Les trois enfants ont hérité des pouvoirs de sorciers de leur père, et sont des sorciers en apprentissage, qui participent à une « compétition familiale des sorciers », à l'issue de laquelle seul un des enfants conservera ses pouvoirs. Les deux autres deviendront de simples mortels.  

Critique cinématographique │ I am not okay with this, Saison 1.

Critique cinématographique │ I am not okay with this, Saison 1.

Les tribulations d'une adolescente qui doit faire face à ses relations avec ses camarades de lycée. Elle doit composer aussi avec sa famille quelque peu étrange et appréhender la découverte de sa sexualité. Parallèlement, elle découvre les pouvoirs résidant au plus profond d'elle.