Baby.

Synopsis : Chiara et Ludovica sont deux adolescentes originaires du quartier de Parioli à Rome et fréquentant le lycée privé Collodi. Leur vie apparemment parfaite cache en réalité une double vie obscure composée d’insécurité, de peur, de pression de la part de leur amis et de leur famille ; qui va les entraîner à entrer en contact avec de mauvaises personnes [...]

Arte.

Synopsis : Florence, début du 16e siècle. Dans ce berceau de la Renaissance, qui vit l’art s’épanouir dans toute sa splendeur, une jeune aristocrate prénommée Arte rêve de devenir artiste peintre et aspire à entrer en apprentissage dans un des nombreux ateliers de la ville… Hélas ! Cependant, cette époque de foisonnement culturel était aussi celle [...]

AnoHana.

Synopsis : Autrefois, Jin, Menma, Poppo, Anaru, Yukiatsu et Tsuruko, dans leurs amusements d’enfants, formaient les Super-défenseurs de la paix. Les années ont passé, et les amis, devenus adolescents, ont chacun suivi leur voie, s’éloignant les uns des autres. Mais tous partagent une même douleur : la disparition de Menma, et aujourd’hui encore cela les hante. Jin [...]

After.

Synopsis : Depuis son plus jeune âge, Tessa était promise à un avenir tout tracé : une vie rangée, une brillante carrière, un mariage tranquille avec son fiancé de toujours. Jusqu’à sa rencontre avec Hardin à son arrivée à l’université. Grossier, provocateur, cruel, c’est le garçon le plus détestable qu’elle ait jamais croisé. Et pourtant, ce bad boy [...]

Strawberry moon : La fille de la lune.

Synopsis : Sur un campus universitaire situé au bord d’une lagune, des événements inquiétants se succèdent. Des étudiants disparaissent pendant plusieurs heures, puis réapparaissent, hagards, comme vidés de leur âme. Il n’en faut pas plus pour que la rumeur se propage : le campus est hanté. Diana, elle, a fait sa rentrée universitaire comme tous [...]

Critique littéraire │ Strawberry moon : La fille de la lune.

Critique littéraire │  Strawberry moon : La fille de la lune.

Sur un campus universitaire situé au bord d’une lagune, des événements inquiétants se succèdent. Des étudiants disparaissent pendant plusieurs heures, puis réapparaissent, hagards, comme vidés de leur âme. Il n’en faut pas plus pour que la rumeur se propage : le campus est hanté. Diana, elle, a fait sa rentrée universitaire comme tous les autres étudiants, mais elle cache un secret. C’est une sirène. Elle vient de la lagune et a choisi, à ses 18 ans, de venir vivre sur la terre ferme pour échapper à la solitude de sa condition aquatique, d’autant plus qu’étant une espèce rare et puissante de sirène, elle a grandi à l’écart des autres. Grâce à d’autres étudiants sirènes, elle essaie de s’intégrer à la vie étudiante et de passer inaperçue, comme l’exigent les règles du monde aquatique. Mais ce n’est pas si simple. Un garçon nommé Eiden attire son attention et les deux se rapprochent beaucoup, alors que les relations entre humains et sirènes sont très mal vues par le Conseil de la lagune...

La fille qui pouvait voler.

Synopsis : Il semblait donc logique qu'elle quitte la ferme de ses parents pour se rendre dans une école top secrète pour des enfants avec des capacités exceptionnelles, qui vont de la super-force à la super-intelligence.  Mais Piper est spéciale, même parmi les spéciaux.  Et il y aura des conséquences. Conséquences trop terribles pour les [...]

Critique littéraire │ La fille qui pouvait voler.

Critique littéraire │ La fille qui pouvait voler.

Synopsis : Il semblait donc logique qu'elle quitte la ferme de ses parents pour se rendre dans une école top secrète pour des enfants avec des capacités exceptionnelles, qui vont de la super-force à la super-intelligence. Mais Piper est spéciale, même parmi les spéciaux. Et il y aura des conséquences. Conséquences trop terribles pour les évoquer. Trop folles pour les envisager. Et trop dangereuses pour les ignorer.

La vérité au bout des lèvres.

Synopsis : « Il se met à me recoudre à vif... », « Arrêter de crier, ça ne fait pas si mal ! », « Fermez votre gueule et poussez ! », « Votre bébé est mort à cause de vous, alors écartez les cuisses et fermez-la » « Nouveau coup de ciseaux dans le [...]

Critique littéraire │ La vérité au bout des lèvres.

Critique littéraire │  La vérité au bout des lèvres.

« Il se met à me recoudre à vif... », « Arrêter de crier, ça ne fait pas si mal ! », « Fermez votre gueule et poussez ! », « Votre bébé est mort à cause de vous, alors écartez les cuisses et fermez-la » « Nouveau coup de ciseaux dans le vagin… je hurle… » Autant de témoignages choquants… Marine en reçoit tous les jours. Après avoir elle-même expérimenté des violences obstétricales et gynécologiques, elle découvre à travers son compte Instagram qu'elle crée en réaction à son expérience que ces pratiques sont malheureusement beaucoup plus courantes qu'on ne peut le penser, en France, au XXIe siècle. Dans cet ouvrage nécessaire, elle dénonce ces pratiques pour éveiller les consciences, sensibiliser le corps médical et soutenir les victimes ; ce ne sont pas des cas isolés et cette situation grave est intolérable. Libérer la parole sur les VOG, un sujet si peu abordé et traité, c'est redonner du pouvoir aux femmes qui se sentent violées et impuissantes. Ces faits particulièrement graves, aux conséquences physiques et psychologiques désastreuses (dépression, mutilations, incontinence à vie, etc.) doivent être mis en lumière pour que les générations futures n'aient jamais plus à endurer cette sombre réalité.

Critique littéraire │ La rose écarlate, T3.

Critique littéraire │ La rose écarlate, T3.

Maud a découvert le visage de celui qui se cache derrière le masque du Renard. Celui quelle prenait pour un justicier au grand cœur et qu'elle admirait plus que tout n'est autre que Guilhem de Landrey. Blessée dans son amour-propre, Maud accepte malgré tout l'aide de Guilhem pour retrouver l'assassin de son père. Leur enquête les mène alors sur les traces d'un incroyable trésor.

Critique littéraire │ Les Enfants de la résistance, T1.

Critique littéraire │ Les Enfants de la résistance, T1.

C'est vrai que, comme disait mon père, on s'était pris une fameuse gifle… Le matin du 10 mai 40, la guerre était là. Rapidement, ce fut la débâcle. Le 22 juin, un armistice était signé avec l'Allemagne. Nous étions vaincus. C'était l'été de nos 13 ans, à mon pote Eusèbe et moi. Et nous n'étions pas prêts à nous résigner !